1. Accueil
  2. Accueil
  3. 2023, nouvelle guerre entre amis pour les élections sénatoriales dans le Valenciennois !
AccueilTerritoire

2023, nouvelle guerre entre amis pour les élections sénatoriales dans le Valenciennois !

Après un triptyque politique, 2020 les municipales, 2021 les départementales et les régionales, et 2022 la Présidentielle et les législatives, l’année 2023 pourrait au premier regard sembler bien fade en la matière et pourtant… ! En effet, l’automne 2023 nous réserve une élection sénatoriale singulière par son impact sur la politique nationale, mais également une future bataille de tranchées dans le Valenciennois.

Le Sénat, épicentre inattendu de la vie politique…

Certes, cette élection sénatoriale est sans doute la plus méconnue du grand public d’autant plus que son issue est au suffrage indirect. En effet, le ou la sénateur est élu.e par des Grands électeurs. Ces deniers sont les élus des Conseils municipaux du département concerné, des Conseillers départementaux, des Conseillers régionaux, et les députés des circonscriptions concernées.

Point politique fondamental marquant une différence notable avec le député, élu dans une circonscription, le sénateur du Nord est celui de l’ensemble du département ; ils sont au nombre de 11 dans le 59.

Plus que tout autre, la fonction de parlementaire au Sénat est le résultat d’une élection bien menée et surtout d’un réseau très solide. Les places sont difficiles à prendre surtout lorsque vous êtes soutenu par Gérard Larcher, Président du Sénat, le vrai patron du parti Les Républicains loin devant la nouvelle présidence incarnée par Eric Ciotti, factotum assumé de Laurent Wauquiez, mais surtout sans colonne vertébrale politique menant tout droit ce parti historique dans le mur.

Ensuite, la majorité relative acquise par la coalition présidentielle (Renaissance, Horizons, Modem) sait que ses réformes passeront invariablement par la case Sénat où la position de la majorité sénatoriale peut devenir la pierre angulaire d’un accord politique, hors 49-3. En clair, la future majorité se dessinant dès l’automne 2023 revêt une importance majeure pour la suite du quinquennat présidentielle.

Un siège se libère dans le Nord ?

A ce stade, la sénatrice du Nord, Valérie Létard, la locale de l’étape, a enchainé plusieurs mandats dans cette prestigieuse assemblée. Elle est aujourd’hui vice-présidente du Sénat et de fait est la personnalité institutionnelle la plus importante dans le Valenciennois, avec Sébastien Chenu, vice-président de l’Assemblée nationale.

Rien n’est jamais gravé dans le marbre en la matière, mais la parlementaire dont son parti UDI s’est pris une claque politique, quasi impensable à la lumière des résultats en 2017 (avec un Groupe parlementaires), aux dernières législatives avec 5 élus avec de surcroit une présidence chahutée par des affaires judiciaires, ne repartirait pas pour cette élection sénatoriale avec comme pour les régionales, un scrutin de liste.

Cette perspective stimule déjà les prétendants avec, peut-être, une nouvelle guerre valenciennoise comme pour les élections sur le canton de Valenciennes-Saint-Saulve. L’ambiance est à aiguiser les couteaux, la recherche du meilleur positionnement sur la liste, mais surtout va une nouvelle fois diviser une majorité présidentielle bien abimée à l’issue de cette élection départementale.

Les candidatures ne devraient pas trop tarder, car cette élection au Sénat, compte tenu de son rôle central sous MACRON 2, est le point clé de la suite du quinquennat d’Emmanuel Macron. Si l’alliance présidentielle ouvre une brèche, avec un groupe parlementaire solide, dans l’hémicycle du Sénat, tout est possible sans dissolution avant 2027. Dans le cas contraire, si cette majorité présidentielle n’étend pas plus sa zone d’influence politique au Palais du Luxembourg qu’aujourd’hui, la dissolution semble inéluctable en prenant en compte l’élection d’Eric Ciotti comme nouveau patron du Parti Les Républicains.

En résumé, la présidentielle 2026 va déjà se jouer dès l’automne 2023… à travers ce suffrage indirect pour les Sénatoriales !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires