1. Accueil
  2. Accueil
  3. Dreamakers ou la 1ère plongée dans l’entreprenariat !
AccueilTerritoire

Dreamakers ou la 1ère plongée dans l’entreprenariat !

La projection d’un jeune apprenant vers un lendemain incertain, et plus encore en direction de l’entreprenariat, demeure un véritable défi pour les établissements scolaires bien au delà de leur mission pédagogique stricto sensu. Dans cette optique, l’association régionale « Dreamakers » organise au sein de nombreux établissements scolaires un temps collectif de découverte des rouages d’une entreprise, mais surtout la réalisation ex nihilo d’un projet d’entreprise commerciale jusqu’à sa présentation finale devant un jury. Ainsi, ce mardi 14 mai, l’animation « Dreamakers » était donc à la CCI Grand Hainaut à Valenciennes pour la dernière étape des projets 2023/2024 (Visuel stands des participants dans la salle principale de la CCI Grand Hainaut).

( Visuel stand du collège Alphonse Terroir à Marly)

La grande salle de la CCI Grand Hainaut était bondée, remplie des stands des établissements scolaires des Hauts-de-France, mais surtout avec des jeunes dans l’attente de passer devant un jury afin de présenter leur projet entrepreneurial. Pêle-mêle, vous avez des espaces avec des présentations de sacs, de jeux anciens, de bougies, de plats en mosaïque, de produits à commercialiser de toute nature. Voilà la ligne d’arrivée de cette édition 2023/2024, revenons sur l’origine de cette ambiance ludique et sérieuse à la fois afin de donner vie à un projet d’une mini-entreprise. 

En effet depuis 2019, l’association porteuse est « Dreamakers », même si l’initiative est plus ancienne, dont l’objet est de faire enfiler le costume de l’entreprenariat aux élèves de tous les niveaux, élémentaire, collège, et lycée. Pour cette édition 2023-2024 dans le Hainaut-Cambrésis, 17 établissements scolaires sont impliqués avec pas moins de 270 jeunes participants. « Nous intervenons 4 fois dans l’année au sein des écoles, collèges et lycées, où à travers l’organisation d’évènements hors sites. Pour tous les participants, c’est un projet sur l’année scolaire qu’ils vont présenter aujourd’hui devant un jury de professionnels. Les thématiques sont extrêmement diverses », commente Catherine Charpentier, Coordinatrice Territoriale Hainaut Cambrésis chez Dreamakers. 

Les équipes projets sont composées de 3 à 12 membres, mais six (maximum) d’entre eux passent devant un jury pendant 10 minutes, puis répondent aux questions des professionnels. A l’issue de cette audition, le jury attribue une note par niveau, 4 possibles, sur l’ensemble des critères d’un lancement de produit commercial sur le marché, faisabilité, étude, coût, rentabilité… !

Avec 16 salariés, cette association, soutenue par la région Hauts de France, propose ses services à tous les établissements scolaires, privés comme publics dans les 5 départements des Hauts de France avec des Coordinateurs sur chacun des Territoires. Sous la Présidence de Van Thournout et de Pascal Benoist, cette association offre surtout un cadre fondamental dans la réussite de cette initiative ce que confirme Estelle Garbuio, professeure de Techno au collège Alphonse Terroir à Marly en compagnie d’Isabelle Dessaint : « Nous étions déjà dans cette démarche avant Dreamamkers, mais cette organisation était parfaite pour nous. Nous réalisons un recrutement en juin de l’année précédente où nous sélectionnons une quinzaine de collégiens. Nous sommes particulièrement attentifs à la motivation et surtout le fait que ces jeunes « match » ensemble. C’est déjà la 5ème année pour nous ». Pour cette année, les élèves du Collège Alphonse Terroir ont choisi la personnalisation des stylos 4 couleurs, outil très prisé en ce moment, à travers l’inscription d’un mot sur le produit. « Nous avons rencontré l’entreprise Machine 3D et plus généralement nous achetons à proximité nos produits », ajoute l’enseignante. 

Des participants sensibles à l’écologie 

L’équipe du collège Montaigne devant le jury

Le point d’orgue de cette journée résidait dans le passage devant un jury. Nous avons suivi une « Team » de 3ème, celle du Collège Montaigne sur la commune de Poix du Nord, venue défendre un projet terriblement d’actualité. Tout simplement, c’est un objet réalisé afin de sensibiliser les jeunes au phénomème du harcèlement scolaire et de la discrimination. Le choix iconoclaste en 2024 est un livre, SensiBook, à travers une conception en relief avec des messages dans des bulles, en décalage complet avec l’ère numérique. « Nous l’avons présenté aux Journées Portes Ouvertes et aux différentes écoles primaires de la commune. Nous fabriquons à la demande pour éviter le gaspillage », indique une membre de l’équipe. Frédéric Joachim, GRDF, est bluffé par une « présentation en anglais de votre projet. Vous êtes le 1er groupe à le faire ». Fathia Kacimai, du Réseau Entreprendre sur le Avesnois-Maubeugeois, souligne avec satisfaction « le calcul du seuil de rentabilité ». Enfin, Hugo Dewasmes, Directeur communication IMTD, met en exergue « le choix (osé) d’un livre à l’heure du numérique. C’est une excellente idée ! ». Plus globalement, les 3 membres du jury, sur les 24 sollicités, soulignent « la sensibilité des jeunes au développement durable. Ils prennent en compte cette thématique ».

Voilà un instantané de cette aventure entrepreneuriale où le pilier demeure l’esprit d’équipe, mais également une idée concrète de l’entreprise, ses rouages, ses limites, ses balises incontournables à respecter, une mise en situation réelle dans un monde si intrigant !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires