Mercredi, les Amandinoises ont reçu le club français le plus titré en handball féminin, Metz. Dominées logiquement, elles ne se sont pas effondrées et ont tenu 60 minutes. Une défaite certes mais une défaite de 6 buts seulement. C’est mieux que les -18 enregistrés face Brest et à Nice. Les joueuses de Florence Sauval progressent doucement mais sûrement. C’est de bon augure pour les prochaines échéances : Bourg-de-Péage et Dijon.

Lire la suite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email