A quelques jours de la décision de la Préfecture de région relative à la hausse de la capacité d’incinération du SIAVED de 88 000 tonnes à 120 000 tonnes, le ton monte entre les associations environnementales, le parti EELV et le syndicat intercommunal de gestion des déchets basé à Douchy-les-Mines. Réactions croisées entre le président du SIAVED et son équipe, Quentin Omont porte parole du parti EELV sur le Valenciennois, et Paul Cordonnier président de l’association « Après59 », et représentant national dans le domaine de la santé publique, sa spécialité.

Lire la suite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email