Ce deuxième Conseil communautaire de cette nouvelle mandature s’annonçait comme inédit dans l’histoire de cet EPCI. Tel fut le cas à travers un véritable débat de fond sur la mise en place d’une TEOM (Taxe d’enlèvement des ordures ménagères) sur les 47 communes du territoire à l’instar de la quasi totalité des autres agglo françaises. La parole fut franche, les avis très tranchés, et argumentés de par et d’autre ((Aymeric Robin (au centre), président de la Porte du Hainaut).

Lire la suite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email