La campagne d’informations, de débats et de communication autour du GNV (Gaz Naturel Véhicules) bat son plein. Cette fois, elle a fait étape à la Gorgue au sein de l’intercommunalité de Flandres Lys (visuel accueil Xavier Bertrand et Didier Cousin).

La distribution du GNV dans les starting-blocks

Le siège, superbe, de l’intercommunalité de Flandres Lys basé sur la commune de La Gorgue, a accueilli cette initiative en présence de Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France.

Cette manifestation a débuté par une présentation d’un véhicule innovant. »C‘est un poids lourd de chez Volvo qui a la particularité de démarrer au gasoil et de passer au 100% gaz lorsque le moteur est chaud« , explique un élu de l’intercommunalité. A moyen terme, l’objectif de cette motorisation est d’augmenter son taux d’utilisation de gaz, soit de 60% actuellement à 90%.

GNV

(Poids lourd à double énergie-gasoil/gaz)

Xavier Bertrand, très à ‘écoute de cette présentation, enregistre les données de cette nouveauté. « Il coûte 30 % plus cher à l’investissement mais le retour sur investissement se fait sur la réduction de consommation« , explique l’élu. Gilles Durand, secrétaire général de l’association française de GNV, précise : « Le coût du GNV est de 0,60 centimes pour un K/gaz. Ensuite, 0,85 k/gaz correspond à 1 litre de diesel« . En résumé , la dépense financière totale de consommation pour un litre de K/gaz est de 0,51 centimes, soit bien en dessous du prix du gasoil même au plus bas. Le retour sur investissement est par suite crédible en quelques années.

Certes, le GNV via le réseau gaz, même adapté, demeure une énergie fossile et c’est pourquoi la fabrication de BIO GNV s’impose en parallèle.

Les initiatives

La communauté de commune de Flandres Lys, sur ce territoire, a un projet de méthanisation en cours avec à la clé la fabrication de Bio Gaz/BIO GNV.

L’entreprise IVECO, présente également, annonce qu’elle a déjà réalisé le 44 tonnes au GNV. « Nous couvrons tous les tonnages, du 3,5  tonnes au 44 tonnes », indique le responsable IVECO devant un parterre de chef d’entreprises.

Pour sa part, Didier Cousin explique le programme de méthanisation dans la région des Hauts-de-France. « Dans cette région, nous avons ouvert la 1ère unité de production de biométhane. Il y a 4 projets en cours dans le Nord Pas-de-Calais et 3 en Picardie, plus 10 autres projets dans les cartons. Nous pouvons devenir la première région en Europe de biométhane injecté« .

Bien sûr, il y a également la filière agricole avec la fabrication de biométhane grâce aux déchets agricoles. « Cela constitue un complément de revenus pour l’agriculteur« , ajoute Didier Cousin.

Sur l’arrondissement de Valenciennes, le syndicat du SIAVED, valorisation des déchets en électricité et bientôt collecte, réfléchit sur des projets de méthanisation et de GNV.

Et demain…

L’objectif cumulé de ces fabrications de biométhane est très ambitieux « nous voulons atteindre 70 % de gaz/vert d’ici 2050« , conclut le directeur territorial Nord GRDF .

Gilles Durand est très confiant et pragmatique sur le développement du GNV en France « les distributeurs sont prêts, le GNV et le BIO GNV devraient d’ici quelques années alimentés la plupart des transports collectifs et le transport routier« .

GNV

(Transport scolaire 100% gaz)

Pour sa part, la parole de Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France, était très attendue sur le sujet. Il expose son point de vue sans l’ombre d’une ambiguïté : « Est-ce que la région va s’engager, c’est oui ! Dans le programme TRI, ou Rêve 3, nous participerons à l’installation de station de distribution du GNV« .

De plus en filigrane, Xavier Bertrand indique clairement sa préférence « il y a la voie fluviale avec notamment le Canal Seine Nord, le fret ferroviaire, c’est bien mais je demeure un pro-route« . En clair, c’est sur la route que l’écologie doit avancer d’un grand pas afin de diminuer l’impact de l’émission de CO2 et la région des Hauts-de-France sera présente sur ce volet écolo/industriel.

 

Publié par Daniel Carlier le 11 juillet 2016
BIO GNV Didier Cousin Gilles Durand GNV méthanisation Région des Hauts-de-France Xavier Bertrand
Xavier Bertrand « La région s’engagera pour le GNV »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email