La rentrée culturelle se faufile à l’horizon, on fait le tour des chaudrons pour vous, à la recherche des formules magiques. Interview de Virginie Foucault, directrice du Boulon.

Le Boulon, aux arts (et aux urnes), citoyens !

On a en main les programmes des grosses structures, des moyennes et des plus petites. Vu d’ici, on peut dire que le territoire est arrosé de culture, il n’y a qu’à tendre la main pour attraper la clef du pays imaginaire. Labellisé «Centre National des Arts de la Rue» par le Ministère de la Culture et de la Communication en septembre 2013, le boulon fait partie du cercle très fermé des CNAR, étant ainsi un équipement de référence nationale au nord de Paris.

Virginie Foucault, un petit mot sur cette jolie saison qui s’annonce

«Si l’art et la culture ne peuvent pas tout, ils ont cependant le pouvoir, par un geste, un rire, une parole, un trait, de nous toucher, nous faire du bien, nous mettre face à des choses que nous ne connaissons pas, nous grandir.

Le Boulon s’y emploie avec passion et énergie en cherchant à tisser des liens entre les artistes, les habitants et le territoire. Les artistes qui seront à nos côtés durant cette saison ne sont pas à court d’histoires, de rêves et d’idées nouvelles. Ils nous mettront à table avec malice, ils porteront un œil neuf sur les villes au travers de promenades décalées, Ils empoigneront des sujets qui questionnent notre monde ou nous surprendront et enjoueront avec des formes joyeuses.

Dès ce week-end, dans ce lieu artistique et citoyen, il y aura de l’insolite, de la chaleur et de l’humanité avec des expériences à partager autour de l’art culinaire.

Le spectacle de la compagnie Escarlata Circus ouvre la saison qui se poursuit avec une résidence de territoire de Floriane Facchini qui se mettra à l’écoute des habitants et questionnera le lien qu’ils entretiennent à la cuisine. Le menu des Comptoirs d’Art sera quant à lui étoilé ! Cette saison est aussi faite d’aventures à vivre avec la tête et les jambes. Avec notamment le projet développé par l’Atelier de papier sur plusieurs communes du territoire. Les vacances d’octobre donneront ainsi lieu à un festival de marches sonores, philosophiques et théâtrales à Beuvrages, Onnaing, Fresnes-sur-Escaut et Bruay-sur-Escaut. La saison se terminera avec du cirque musical et acrobatique (Cirque Poussière)  mais d’ici là il y aura de la haute voltige sur la place d’Armes avec XY (co-réalisation avec le Phénix), un temps fort autour de la marionnettes avec le FIM et  aussi de multiples occasions de rencontrer des artistes en résidences (KTHA et Cie sous X), et de pratiquer l’art ensemble : ateliers de cirque et de batucada …»

2016/2017 : Ça turbulle forcément mais ça pétille dans les murs et hors des murs

On vous a déniché des heureux instants de découvertes et de partage tout au long de cette nouvelle saison culturelle, entre spectacles, sorties de fabrique, résidences de création, résidences de territoire, événements transfrontalier, ateliers…

Que d’ aventures collectives dans cet espace de vie et de création artistique exceptionnel ouvert à tous. D’ailleurs le Boulon encourage les capacités d’expressions individuelles et collectives à travers la proposition d’ateliers de pratiques artistiques, parmi lesquelles le cirque, puis dans le cadre du projet « le territoire, comment ça marche ? », la Cie atelier de papier part à l’aventure avec les habitants des villes de Fresnes sur Escaut, Bruay sur Escaut, Onnaing, Beuvrages, pour des promenades collectives guidées où marcher sera une invitation à regarder et entendre autrement, à prendre le temps de découvrir, de s’étonner, à s’inviter chez l’autre et chez soi.

Les Comptoirs d’Art, le rendez-vous incontournable des familles et des gastronomes en culottes courtes, mais aussi des sorties de fabrique, comme on les aime, celle de la Compagnie sous X, avec Terre Commune, ou pour les circassiens, le Cirque Poussière, de la Cie La faux populaire – le mort aux dents…mais pour le moment place au FIM, le Festival Itinérant de Marionnettes 2016. Un des temps forts de la saison, orchestré par la compagnie Zapoï se déroulera sur le territoire du 8 au 22 octobre, Anzin, Saint Saulve, Saultain, Thivencelle, Valenciennes et Vieux-Condé. L’inauguration aura lieu le samedi 15 octobre à 19h au Boulon. Le programme : www.fim-marionnette.com

La cerise sur le gâteau, l’événement très certainement le plus attendu : les Turbulentes

Autour d’une scène, où dans la rue, comme sait si bien le faire le Centre des Arts de la rue de Vieux Condé, la saison annoncée sera jolie ponctuée par l’événement que l’on attend tous avec impatience et que l’on ne peut pas manquer : les Turbulentes 19e édition. Le rendez-vous incontournable. The place to be. Les Turbulentes c’est 35 000 visiteurs. Des tas d’émotions, de rencontres, d’instants partagés… Petit délice pour ceux qui aiment le théâtre engagé : ce sera entre les deux tours de l’élection présidentielle, du 28 au 30 avril 2017. Aux arts (et aux urnes), citoyens !

Virginie Foucault le dit si bien « Au Boulon, il suffit d’oser s’aventurer hors des frontières connues. Cela en vaut la peine car ici on fabrique des histoires humaines … ». Oh que oui ! Parce que le théâtre nous parle mieux de la vraie vie que la vie elle même !

le boulon

La programmation : www.leboulon.fr

Réservation : 03.27. 20.35.40 – réservation@leboulon.fr

Publié par Celine Druart le 30 septembre 2016
Le Boulon Vieux-Condé
Le Boulon annonce la couleur de la saison 2016/2017.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email