L’inauguration officielle du nouvel internat thérapeutique à Saint-Amand-les-Eaux est un événement pour les enfants occupants et les familles. Un temps fort pour cette réalisation de l’APEI du Valenciennois venant gonfler l’offre sur le Valenciennois.

L’APEI du Valenciennois construit son offre…

Le nouvel internat pour des enfants de l’IME Leonce Malecot est une étape importante pour les familles et les enfants autistes ou déficients intellectuels sur le territoire. « L’ancien site était vétuste et avait 15 places. Aujourd’hui, nous bénéficions, sur 1 000 M2, de 21 places avec un sanitaire dans chaque chambre, des espaces de jeux, une balnéo, un jardin et globalement des espaces plus aérés. Deux chambres sont réservées pour des occupants ponctuels« , souligne Sophie Maquinghen, la directrice de l’IME Malecot et de son internat, de la ferme thérapeutique et du Sessad Elnon.

Un internat dont le coût est de 2 540 000 € « cofinancé par l’ARS (Agence Régionale de Santé) à hauteur de 19%, la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) intervient pour 27% et le reste via un emprunt par l’APEI du Valenciennois« , ajoute la directrice.

Cet établissement, ouvert 7/7, est opérationnel depuis juin 2016 avec 19 occupants (2/3 de garçons et 1/3 de femmes). « Toutefois, Nous sommes fermés un week-end sur deux« , précise la directrice ; un temps de retour dans la famille pour chaque occupant. Clairement, cette ouverture augmente cette offre de prise en charge 24h/24 sur le Valenciennois car la seule autre possibilité est sur le site de la Tourelle à Anzin. Une fonctionnalité à ne pas confondre avec les sites réservés à l’accueil de jour comme sur le splendide site d’Aubry-du-Hainaut.

David Leclercq, le directeur de l’APEI du Valenciennois, mais également élu sur la cité thermale en charge du handicap, ne cachait pas sa satisfaction « je suis très fier d’inaugurer un bâtiment dédié à l’équipe de l’IME Malecot« .

Pour sa part, Alain Bocquet, maire de St-Amand-les-Eaux mais aussi ancien éducateur spécialisé, se rend à l’évidence « où en serions-nous sur la politique publique du handicap si l’association des parents de l’APEI n’existait pas depuis longtemps. Le spectre de l’autisme concerne 1% de la population française. Il y va de la responsabilité politique d’être des créateurs d’avenir ». Au fait des négociations budgétaires…  » j’ai appris que la rénovation de la ferme thérapeutique de St-Amand était au programme…« ajoute Alain Bocquet.

En l’occurrence, l’impulsion politique prend toute sa dimension et sa noblesse à travers une action vis à vis d’une population en demande de structures d’accueil. Certes, elle ne manifeste pas même si la mobilisation existe, pas un piquet de grève, les familles souffrent le plus souvent en silence et pourtant le besoin est réel, c’est un combat quotidien !

Le président de l’APEI du Valenciennois, Georges Maillot, explique les contours de cette réalisation majuscule. « Nous étions à la recherche d’une nouvelle emprise foncière pas trop éloignée de l’IME Malecot. Le projet initial était plus important mais celui-ci est parfaitement intégré dans la ville. Il correspond à notre volonté de séparer le lieu éducatif du lieu de vie. Je remercie l’ARS et le CNSA, cofinanceurs de cette structure. Pour le reste du budget, l’APEI du Valenciennois a financé sur ses fonds propres cette réalisation« .

jeunesint

Enfin, le directeur territorial de l’ARS devient coutumier des actions de l’APEI « cela fait 10 mois que je suis en fonction comme délégué territorial de l’ARS et c’est déjà la 5ème manifestation à laquelle j’assiste. Je ne m’ennuie pas avec l’APEI du Valenciennois. Cela démonte le dynamisme de cette association« .

En filigrane, cette nouvelle installation n’occulte pas les besoins criants car 47 500 enfants, adolescents et adultes sont dans l’attente d’une place d’accueil spécialisée. A quand une politique publique globale du handicap et pas une thématique, année après année, instaurée comme une tournante des différentes déficiences existantes.

 

 

 

Publié par Daniel Carlier le 20 novembre 2016
Alain Bocquet Apei du Valenciennois Goerges Maillot IME Malecot Internat St-Amand-les-Eaux
Bien vivre ensemble à l’APEI
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email