Certes, le Téléthon est une organisation dédiée à récolter des fonds pour lutter contre la maladie. Néanmoins, au fil des années, son énorme succès l’a conduit à se structurer. Rencontre avec Bruno Mouftiez, animateur du réseau sur l’arrondissement du Valenciennois.

Téléthon, une organisation digne d’un pro !

telethon380Cette édition est particulière car c’est la 30ème du Téléthon sans parler de l’association support, l’AFM dont c’est le 50ème anniversaire. Pas le temps de se pencher sur un passé, ce qui compte avant tout est le prochain euro récolté en faveur de la recherche médicale, Un domaine où la temporalité est longue car la phase de découverte, de test etc. ne peut être raccourcie tant les conséquences sont lourdes. Pour un succès renouvelé année après année, chaque territoire s’appuie sur un animateur de réseau. Sur le Valenciennois, c’est Bruno Mouftiez qui gère cette mission de santé, avec sérieux et détermination, depuis 8 ans.

Encadrement

« Je m’occupe de l’arrondissement de Valenciennes, un secteur comprenant 90 communes« , souligne Bruno Mouftiez soit un peu plus vaste que les 2 intercommunalités réunies.

Sa mission (re)commence dès la semaine suivante de l’édition précédente car il faut contacter chaque commune, chaque organisation, chaque association actrice afin de récupérer les retours de vécu, les questions, les améliorations possibles etc. Ensuite, il faut enchaîner avec la concrétisation et la formalisation de la prochaine action : « La collecte des informations constitue ma première tâche. C’est assez simple lorsque c’est une action récurrente année après année. Par contre, pour les nouvelles initiatives, il faut aiguiller et faciliter cette organisation« .

Les clés du succès

L’ animateur de réseau bénéficie d’un accès intranet à la plate-forme de l’AFM. Un espace dédié et personnalisé où il trouve tous les outils de communication et d’informations pour les futurs organisateurs. Ensuite, il bénéficie du poids de l’organisation de l’AFM et des conventions nationales signées. « L’organisation du Téléthon a une gratuité de la SACEM, dans une limite de 350€, pour cette manifestation« , précise Bruno Mouftiez. Une problématique financière que tout organisateur, même d’une simple kermesse, connaît sur le bout des doigts…

Dans cette optique, tout organisateur doit remplir, chaque année, un contrat d’engagement pour une manifestation officielle. Un document très détaillé est distribué comprenant, l’assurance, les référents, l’identification de l’organisateur etc. »Ensuite, je dois veiller à ce que l’organisation distingue bien les recettes liées à la manifestation, reversées pour le Téléthon, et des dons directs« , précise Bruno l’animateur de réseau du Valenciennois. Des contenants séparés sont prévus pour ces fonds collectés pour la bonne cause ; « nous avons un compte AFM Téléthon sur lequel chacun peut verser un don« , précise-t-il mais…

telethon775int

Téléthon sauvage

L’autre mission de Bruno Mouftiez est d’encadrer toute manifestation afin que rien ne soit laissé au hasard comme  sur le plan « de la sécurité qui est très suivie cette année. Nous devons prendre en compte ce paramètre« .

Enfin, le revers de la médaille est l’installation, parfois, de Téléthon sauvage… la majorité se déroule, de bonne foi, par défaut d’informations mais aussi « pour réaliser des réductions fiscales« , précise l’animateur de réseau, peu glorieux !!!

L’édition 2016

C’est la 30ème et « j’ai demandé aux organisateurs de chercher des thématiques autour du chiffre « 30 ». Chose faite, beaucoup d’acteurs ont trouvé des idées, 30 heures, 30 activités etc., une véritable dynamique s’est opérée sur le sujet. Pour 2016, j’ai répertorié 70 à 80 actions sur le Valenciennois« , ajoute Bruno Mouftiez.

Parmi ces actions, Mme Georget, élue sur la commune de Préseau, est venue rapporter son contrat d’engagement chez l’animateur de réseau (visuel haut de page), une illustration de l’action de proximité avec les différentes organisations sur le territoire. Retrouvez le programme sur Préseau sur : www.preseau.fr/vivre-ici/au-village/agenda/article/2016/novembre/16/telethon-2016.html

Le week-end prochain, Bruno et 7 autres bénévoles vont aller au contact de toutes les manifestations. Cette démarche est indispensable afin de vérifier si tout se déroule parfaitement mais également  » répondre aux questions, c’est un aspect très important de notre mission. Il faut informer le public sur les progrès de la recherche médicale« .  Pour se déplacer, 2 véhicules sont prêtés gracieusement par l’enseigne Carrefour d’Aulnoy-lez-Valenciennes, un beau geste.

Comme chaque année, un week-end Téléthon à consommer sans modération sur le Valenciennois, plus d’infos sur www.afm-telethon.fr

Pour la remontée des fonds de ces organisations officielles, elle s’effectue le samedi 10 et samedi 19 décembre au sein de local sur Marly, rue Camélinat, près de l’école Louise Michel, à Marly/Tél 06 85 05 67 40 page facebook : fr-fr.facebook.com/telethon59h.valenciennois.denaisis.amandinois/

Publié par Daniel Carlier le 29 novembre 2016
Bruno Mouftiez Téléthon
Téléthon, histoire d’un bénévolat très organisé…
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email