La primaire de la Belle Alliance Populaire a lâché son verdict. Avec une participation très mitigée, pas catastrophique, mais autour d’1,5 millions d’électeurs, le Parti socialiste joue son positionnement politique tout court… dans huit jours !

HAMON/VALLS au second tour des primaires le dimanche 29 janvier 2017

Comme au niveau national, le duel Benoît Hamon contre Manuel Valls est planté. Deux programmes sont en confrontation, deux visions d’une politique de gauche avec des différences très marquées. Le vote de dimanche prochain va baliser une parole de gauche, non seulement pour l’élection présidentielle, mais également pour les années à venir quel que soit l’issue du scrutin à l’élection suprême !

Le report des 5 candidats éliminés est déterminant même s’il n’est pas une science exacte. Arnaud Montebourg connaît un revers à la mesure de son immense ambition, il se fait doubler par son ami et collègue sur la gauche. De son côté, Vincent Peillon essuie une défaite sévère, une campagne tardive explique ce score assez faible compte tenu de la stature de l’ancien ministre de l’Education nationale.

Arnaud Montebourg s’est prononcé très rapidement pour un report des voix qui l’ont soutenu en faveur de BenoÎt Hamon.

Pour sa part, Vincent Peillon, très attendu, a choisi de ne soutenir au second tour aucun des 2 candidats. Il a insisté sur la nécessité d’amplifier la participation afin de légitimer le futur vainqueur de cette primaire de la Belle Alliance Populaire.

Ensuite, François Derugy va contacter les deux candidats, les interroger…, mais le suspense est léger car son soutien à Manuel Valls ne fait guère de doute.

Ville de Valenciennes :

Sur la ville de Valenciennes, 544 votes exprimés, sur 3 bureaux «nous sommes assez satisfaits de la participation. Elle était de 800 en 2011, au 1er tour, mais nous espérions 600 environ. Certains électeurs ont connu quelques problèmes d’orientation pour le lieu de vote et particulièrement ceux qui n’ont pas accès à internet», explique Christine Laurent, responsable des Bureaux de vote de la ville de Valenciennes. Ensuite, la remarque qui saute aux yeux réside dans la tendance du vote. « Je suis surprise de ce vote très à gauche sur la ville de Valenciennes ; également étonnée du score faible d’Arnaud Montebourg ». Un score étonnant en comparaison des villes comme Saint-Saulve, Saint-Amand-les-Eaux, voire Vieux-Condé, qui ont positionné Manuel Valls en tête. Décidément, toutes les lignes bougent sur la ville de Valenciennes.

Enfin, elle détache une note positive et intéressante sur la ville-centre «de nombreux nouveaux arrivants sur la ville de Valenciennes, notamment des jeunes inscrits sur les listes électorales en 2016, sont venus voter aujourd’hui».

Résultat sur la ville de Valenciennes, 544 votants, sur les 3 bureaux de vote :

Benoît Hamon : 207 voix

Manuel Valls : 172 voix

Arnaud Montebourg : 102 voix

Vincent Peillon : 26 voix

Sylvia Pinel : 5 voix

François Derugy : 27 voix

Jean-Luc Benahmias : 5 voix.

Sur Denain, 500 suffrages exprimés

Benoît Hamon : 43,2%

Vincent Peillon : 24%

Manuel Valls : 19%

Arnaud Montebourg : 11,2%

Sylvia Pinel 1,4%

Jean-Luc Bennahmias : 0,84%

François Derugy : 0,4%

«Le Parti Socialiste est éclaté en 3 blocs», souligne Yohan Senez, le directeur de cabinet d’Anne-Lise Dufour. On peut noter le très bon score de Vincent Peillon sur le Denaisis.

Publié par Daniel Carlier le 22 janvier 2017
Benoît Hamon Manuel Valls
Benoît Hamon en tête dans le Valenciennois face à Manuel Valls
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email