Au terme d’un match haletant, les Hennuyères sont venues à bout des Mondevillaises. Intenses en défense, elles ont eu jusqu’à 11 points d’avance et s’imposent de 2 points alors que Marième Badiane a raté un dernier tir à trois points, le tir de la victoire. Le Saint-Amand Hainaut Basket est 7e à l’issue de cette 20e journée de championnat.

L’intensité défensive gagnante (75-73)

La clé : une défense collective

SAMO1Pour son 100e match en Ligue féminine, Laura Garcia met les siennes sur de bons rails. Mondeville ne se laisse pas impressionner et sur une passe décisive de Michelle Plouffe, Marième Badiane marque (6-4). Les deux équipes se rendent coup pour coup (12-12, 5’). Grâce aux deux lancers de Romana Hejdova, le Saint-Amand Hainaut Basket est en tête (22-16). Laura Garcia perd sa chaussure en attaque, l’arrière espagnole revient en défense la basket à la main, Loreen Kerboeuf en profite pour marquer à trois points (22-19, 10’).
Michelle Plouffe égalise (25-25), KB Sharp donne l’avantage aux Mondevillaises (25-27) sur une passe dans le dos de Lisa Berkani. Ça défend dur des deux côtés du terrain, à la mi-temps les Hennuyères sont menées d’un point (38-39).

A la reprise, les intérieures Jacinta Monroe et Pauline Akonga sont efficaces (53-42). La bande à Lisa Berkani n’abdique pas mais le Saint-Amand Hainaut Basket reste devant (62-55, 30’). Le money time s’annonce chaud : Michelle Plouffe égalise (62-62, 33’). Les spectateurs de la salle Maurice Hugot ne doivent pas être cardiaques. Il y a du suspense. Les Hennuyères donnent tout en défense, elles sont unies. Romana Hejdova telle un métronome enfile les perles (71-70, 37’). Sixième au classement, Mondeville, qui a battu Basket Landes et Bourges, tente de  garder les nerfs solides. Pauline Akonga puis Jacinta Monroe aux lancers placent les Hennuyères en position favorable (75-70). Il reste deux minutes à jouer. Le public, debout, pousse…Mais ce n’est pas fini… Kim Gaucher dégaine (75-73).  Pauline Akonga obtient deux lancers, l’intérieure est dans le rouge, elle refait ses lacets pour retrouver un second souffle mais les rate…Mondeville ne réussit pas l’offensive suivante. Joyce Cousseins-Smith gère la possession d’après en gardant le ballon pour enclencher le mouvement à 8 secondes de la sirène, elle passe le ballon à Pauline Akonga qui rate le tir…L’entraîneur de Mondeville prend un temps mort, il reste 16 secondes à jouer. Les Mondevillaises ont un plan, elles font circuler le ballon jusqu’à le passer à Marième Badiane qui ne marquera pas le tir à trois points. Les Hennuyères peuvent exulter, elles remportent le dernier match à domicile de la phase régulière.

« Nous les avons usées »

L’entraîneur de Mondeville Romain L’Hermitte n’est pas trop contrarié « les consignes n’ont pas été respectées, c’était déjà le cas face à Montpellier. La preuve sur la dernière possession, ce n’est pas du tout ce qui était prévu. Nous n’avons pas joué comme un collectif. Menés de 11, nous revenons à l’énergie, nous avons du cœur. En play off il faudra jouer plus fort que ça, nous n’avons pas été assez rigoureux. Nous perdons à l’extérieur contre une équipe du top 8, il n’y a rien de catastrophique. Perdre de 2 points, il n’y a pas mort d’homme, ce n’est pas grave mais c’est dommage. Comme Basket Landes a perdu, si nous avions gagné, nous serions 4e».

SAMO2Epuisée Joyce Cousseins-Smith savoure, « nous avons haussé le niveau en défense dans le dernier quart. Mentalement nous avions pris l’ascendant. La clé du match c’est la défense. Nous voulions jouer la carte physique, provoquer des fautes et ouvrir le banc de Mondeville. Le principal c’est que nous nous sommes battues, ça a tourné en notre faveur quand on a mis le cœur. Nous voulions cette victoire aussi pour notre public, il y a du monde, de l’euphorie, quelque chose se crée, franchement c’est génial, c’est positif, ça pousse ».

Audio : interview de Pauline Akonga (N°16) : 14 points, 3 rebonds, 5 passes décisives

Il arbore un large sourire, l’entraîneur hennuyer Fabrice Fernandes, normal il a atteint l’objectif de ce samedi soir « nous avons gagné, c’est bien. A l’aller nous avions perdu en 3 minutes en prenant 15 points. J’ai coaché risqué en première mi-temps. Généralement nous pêchons sur le rythme et l’intensité pendant 40 minutes. Là nous avons réussi à les tenir, à jouer placé puis les user. En face ce sont des lièvres. C’est une belle performance, nous avons vu une vraie équipe ».

SAHB – Mondeville : 75-73 (22-19, 16-20, 24-16, 13-18).

SAHB : Cousseins-Smith 5, Hejdova 20, Garcia 18, Monroe 14, Akonga 14 puis Stiévenard, Joseph 2, Deprez, Mbuyamba 2, Micaletto.

Mondeville : Gaucher 7, Berkani 21, Plouffe 17, Badiane 11, Sharp 8 puis Mosengo 6, Kerboeuf 3, Millavet.

Publié par Anne Seigner le 5 mars 2017
Fabrice Fernandes Joyce Cousseins-Smith Pauline Akonga Romain L'Hermitte
(Basket) Solides les Hennuyères battent Mondeville
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email