D’habitude, dans le Valenciennois, cette terminologie s’articule plus vers Toyota… Ici, nous parlons bien d’un bloc opératoire au sein d’un hôpital public, d’un outil de très haute technologie au service de la patientèle du Valenciennois et du bassin de vie tout entier.

Docteur Patrick Bonnet : « La salle hybride est un équipement rayonnant sur l’ensemble du GHT Grand Hainaut »

Le geste chirurgicale demeure le fruit d’une pratique expérimenté, d’une expérience forgée dans les blocs opératoires hospitaliers. Dans cette optique, tout ce qui contribue à faciliter le geste d’une intervention invasive demeure une piste de recherche, de travail, de source d’équipements nouveaux.

Un bloc opératoire en mode hybride

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUne salle hybride permet d’associer un système de radiologie de haute technologie pour pratiquer des interventions en chirurgie vasculaire, ainsi que dans d’autres spécialités. De facto, les gestes chirurgicaux seront soutenus par des techniques d’imagerie interventionnelle de fusion d’images et, ainsi, d’effectuer des interventions de pointe mini‐invasives sous imagerie 2D et 3D. « C’est un guidage radiologique augmentant la précision du geste. Techniquement, c’est le principe de la réalité augmentée, un GPS embarqué en quelque sorte », précise le Docteur Patrick Bonnet.

Certes, ce guide technique apporte une précision supplémentaire au geste de praticien, sauf que « cela nécessite une haute qualification, un spécialiste », précise le Docteur Patrick Bonnet. Ce bloc, encore unique sur le territoire, nécessitant 8 mois de travaux, est en fonction depuis décembre 2016 et va bénéficier à tout un territoire voire plus. « Cette salle hybride va bénéficier au GHT (Groupement Hospitalier de Territoire) du Grand Hainaut, comprenant 12 hôpitaux publics », précise le Docteur Patrick Bonnet, Chef du Pôle Chirurgie CHV.

Pour la mise en place de cette salle hybride, cet investissement fut le choix concerté du CME (Comité Médical d’Etablissement) et de la direction générale. D’ailleurs, le Centre Hospitalier de Valenciennes a investi « sur ses deniers propres la somme de 1, 2 millions d’euros pour s’équiper d’une salle hybride», précise le Docteur Patrick Bonnet, Chef du Pôle Chirurgie CHV.

Le CHV bénéficie d’une palette de chirurgiens de haute volée, en provenance du CHRU de Lille, et en capacité d’utiliser cet équipement de pointe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publié par Daniel Carlier le 9 mars 2017
CHV Salle hybride
Le CHV s’engage à bloc dans l’hybride
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email