Ce lundi 27 mars, la Cour de Cassation a prononcé la liquidation définitive de la SAS IGC, entreprise d’exploitation du restaurant le Montana. Une décision marquant la fin d’un feuilleton au tribunal du commerce de Valenciennes, très tendu, aux procédures tous azimuts, tant commerciales, que prud’homales, et pénales.

Epilogue culinaire

Les difficultés d’exploitation de Tony Montana, investisseur et exploitant du restaurant éponyme, se sont traduites par une liquidation définitive, le 27 mars 2017, prononcée par le Tribunal de Commerce de Valenciennes.

Rapidement confronté à des difficultés d’exploitation, Tony Montana s’est défendu becs et ongles afin de sauver son investissement initial. Cet établissement culinaire était en concurrence directe avec le restaurant l’Edito, un indépendant franchisé, et le Bonavis qui a réussi à transformer cette double concurrence en vecteur de croissance. Néanmoins, le Montana Ristorante indiquait dans les colonnes de la Voix du Nord, au printemps 2016, que son restaurant n’était pas à vendre. Pour autant, il n’avait pas déposé ses comptes annuels pour son année comptable 2015, ce qui n’est jamais bon signe. A la fois gérant de la SAS IGC, société d’exploitation immatriculée depuis le 07 février 2012 sur Valenciennes, et de la SCI propriétaire des murs (à l’époque), il a essayé de résister, de relancer, mais rien n’y a fait.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADès le 20 décembre 2016, le Tribunal de Commerce de Valenciennes retient l’offre de Beers and Co, se rapprochant de l’investissement initial sur la société d’exploitation (entre 600 000 et 700 000 €) sans compter l’investissement immobilier. Tony Montana interjette appel, mais le Tribunal de Commerce confirme sa décision le 02 mars 2017, le Montana Ristorante n’appartient plus à son fondateur. Ce dernier ne lâche pas l’affaire, multiplie les procédures pénales, prudhommales à son encontre entres autres, ce dossier prend une dimension électrique. D’ailleurs, il se pourvoit en cassation…

Rien n’y fait, la Cour de Cassation confirme la liquidation à effet immédiat de la SAS IGC, sous l’enseigne Montana Ristorante. Depuis lundi soir, plus d’activité commerciale possible… et Beers and Co devrait prendre possession des lieux… rapidement si Tony Montana décide de quitter les lieux, ce qui ne fut pas le cas après la décision de la Cour d’Appel. 

Maître Julien Marlière est désigné en qualité de liquidateur.

ritrante

Publié par Daniel Carlier le 1 avril 2017
Restaurant Montana Tony Montana
Clap de fin pour le restaurant Montana à Valenciennes ?
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email