Sur la ville de Valenciennes, un nouveau prestataire au service des salariés est opérationnel. En effet, le franchisé Minut’rit est installé depuis novembre 2016, rue St Cordon à Valenciennes. Son métier est de fournir sur le lieu de travail tous les services du quotidien aux salariés, quelle heureuse idée dans une société où le temps se contracte toujours plus !

L’environnement de travail en première ligne

Le bien-être au travail, le concept n’est pas nouveau, mais sa prise en compte indique clairement un nouveau comportement des chefs d’entreprise, voire des acteurs publics. Minut’rit est une franchise née au Havre depuis 7 ans déjà. Ce concept de conciergerie s’est d’abord développé au sein des grandes villes, et notamment Paris. Aujourd’hui, ces services arrivent en province avec la même pertinence.

Originaire du Valenciennois, Benjamin Batheux « a découvert ces services sur la capitale. Puis, je suis revenu l’année dernière afin de mettre en place cette entreprise, grâce à la franchise Minut’rit ».

Après quelques mois d’existence, le jeune chef d’entreprise est satisfait de son début d’activité. « Je suis même surpris du très bon accueil. Aujourd’hui, le bien-être des salariés est prise en compte par le chef d’entreprise », précise Benjamin Batheux.

Conciergerie, quel est ce nouveau service sur le Valenciennois ?

minuterieLe service de la conciergerie consiste dans la mise à disposition de services du quotidien aux salariés d’une entreprise. « Mon client, c’est l’entreprise, et les bénéficiaires l’ensemble des membres de la société, voire de la collectivité. Nous proposons un service de dépôt de pain, sandwichs, panier de légumes, mais également pressing, couture, retouche, etc. Des tâches souvent chronophages pour lesquelles un prestataire de service peut améliorer le quotidien d’un salarié, et par ricochet sa performance au travail« .

« Les responsables d’entreprise sont conscients, aujourd’hui, que la productivité est meilleure si un salarié bénéficie d’un bien-être accru », Benjamin Batheux

De plus, si un salarié, d’une entreprise/cliente, veut d’autres services à son domicile « comme la garde d’enfants, garde d’animaux, soutien scolaire ; il peut en bénéficier avec une quote-part négociée individuellement. Le particulier, client via l’entreprise, pourra même payer sur notre plate-forme web, voire notre application mobile», précise-t-il.

Bien sûr, la règle d’or de cette prestation de service est de nouer ces services avec des « partenaires de proximité. Je travaille en circuit-court sur chaque territoire, le Valenciennois, le Douaisis, le Maubeugeois, et le Cambrésis », poursuit-il.

Le périmètre d’intervention de Benjamin Batheux, via la franchise Minut’rit, s’étale sur le Hainaut-Cambrésis (Valenciennes, Maubeuge et Cambrai), mais également le Douaisis. « D’ailleurs, notre premier contrat est avec une entreprise près de Douai. Je suis en négociation avec de nombreuses entreprises privées et collectivités sur le Valenciennois, les discussions avancent bien », conclut le chef d’entreprise.

Plus d’infos sur www.laminutrit.fr

Publié par Daniel Carlier le 28 avril 2017
Benjamin Batheux Minut’rit
Le bien-être des salariés au travail avec la Minut’rit
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email