Au terme d’une saison compliquée (blessure de Nassim Hedroug et départ de Samuel Naveteur en janvier), les joueurs de Bellaing ont réussi à se maintenir. Ils ont terminé la saison en beauté en battant à domicile le Paris Université Club (3-2). Le club prépare activement la saison prochaine.

La force des Bellaingeois : leur cohésion

BEPA1Assurés du maintien avant cette dernière rencontre, les Bellaingeois ont joué samedi dernier sans pression et avec pour objectif de se faire plaisir. Dans le premier set la bande à Jiri Simecek se détache (14-9) mais les Parisiens par Sellier égalisent (19-19) puis Chaudet inscrit les deux derniers points (23-25). L’entraîneur Bertrand El Guidj prend place sur le terrain pour faire souffler ses joueurs. Bellaing joue à 8. Dans le deuxième set, Paris poursuit sur sa lancée (7-12) mais Bellaing ne se décourage pas et recolle sur un contre de Thomas Carbonnier (18-18). Mieux Bellaing empoche le 2e set. Dans ce match sans enjeu pour les deux équipes, la tension est malgré tout palpable, les joueurs se chambrent et s’agacent parfois. Les Bellaingeois perdent leurs nerfs (16-19) avant de se ressaisir (18-19). Le grand Lilembo permet aux parisiens de remporter la 3e manche. En début de 4e, les Bellaingeois sont cuits physiquement (9-14) mais ils ont tellement de cœur qu’ils se relancent grâce à Petelo Malivao (18-18). Rémi Top au smash égalise à deux sets partout. Dans le tie-break les Bellaingeois sont survoltés (5-1). L’’équipe parisienne jeune (23 ans de moyenne d’âge) s’accroche (9-7). Bellaing résiste et gagne (15-12).

Le bilan

BEPA2Avec un bilan de 6 victoires en 20 matchs, l’entraîneur Bertrand El Guidj apprécie le maintien, « nous finissons en beauté. C’était important de montrer que nous avons notre place à ce niveau. Nous avons joué sans libéro. Samuel Shenton disputait son dernier match, il repart en Angleterre. La saison a été difficile mais humainement elle a été enrichissante. Nous n’avions pas les armes pour nous maintenir, nous ne sommes qu’un poucet. Ma fierté c’est ce maintien, nous allons le fêter. La saison prochaine, il faudra garder ce même état d’esprit ». Le club est à la recherche d’un passeur, un central et un réceptionneur attaquant.
Le numéro 9 de Bellaing Giovanni Altavilla revient sur la saison, « c’est la plus difficile de ma carrière. Nous avons eu une longue période de défaites, c’était dur psychologiquement. Le point positif c’est la cohésion du groupe. Si nous n’étions pas des potes, ça aurait explosé. Bien entendu j’aurai voulu gagner plus de matchs mais je suis très satisfait de la réaction du groupe ».

Un club familial

BEPA3Bellaing compte 125 licenciés. 3 équipes seniors, 1 cadets, 1 minimes, 1 benjamins, 1 poussins disputent des compétitions. Une école de volley accueille les plus jeunes. Le club ne peut guère accueillir plus de licenciés en raison du manque de créneaux de la salle Germinal qu’il partage avec le club de tennis. Heureusement grâce à la convention avec l’Université, Bellaing dispose de 2 créneaux par semaine.
Yann Blaise, éducateur sportif et salarié du club, intervient à l’école élémentaire communale, 12 enfants se sont inscrits à l’école de volley. Il déplore le manque de mixité, « nous accueillons les filles jusqu’en benjamines. Après le règlement nous oblige à les envoyer dans d’autres clubs ».
Daniel Gobert, président depuis 2010 d’un club « familial » est satisfait du maintien : « nous n’avons pas le budget pour faire de contrats professionnels. Attirer les joueurs est difficile. Nous avons eu de la chance avec le forfait de Canteleu-Maromme (problèmes financiers) et nous avons gagné les matchs qu’il fallait Caudry, Brives et deux fois Calais ».
L’assemblée générale du 14 mai désignera un nouveau président et un nouveau conseil d’administration. Daniel Gobert, également adjoint au maire, ne se représentera pas à la présidence mais restera dans le conseil d’administration, « nous avons remis les finances à flot, l’équipe première évolue en Elite depuis deux saisons, le boulot est fait, c’est bien aussi de changer ».

Bellaing PH – Paris UC : 3-2 (23-25, 25-23, 21-25, 25-23, 15-12)

 

Publié par Anne Seigner le 9 mai 2017
Bellaing Bellaing PH Volley
(Volley) Bellaing se maintient en Elite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email