Une alimentation saine pour tous, voilà un sujet devenu un enjeu local, voire national. C’est pourquoi les communes, comme Haveluy, n’hésitent pas à se lancer dans des projets autour du bien manger, bien bouger… ! C’est une prise de conscience par les élus d’un service de santé publique pour les citoyens, et notamment les touts-petits !

«  Le temps est long du projet à la chose », disait Molière…déjà à cette époque les semaines, les mois, voire les années séparaient la réflexion de l’action. Cette citation évoquée par le maire de la commune pointe du doigt le temps administratif qui s’écoule entre le dépôt d’un dossier ficelé et sa réalisation.

Sur cette ville de plus de 3000 habitants, une école primaire composée d’une école maternelle des Grands Champs et d’une école élémentaire, dite du Centre, partageaient un réfectoire d’une grande vétusté.

Jean-Paul Ryckelynck, maire de la commune, a dès son élection, en mars 2014, lancé le dossier de cette cantine scolaire. « Notre ambition était de construire une salle de self service pour la restauration scolaire », souligne le premier magistrat. Pour atteindre cet objectif, ce projet a été validé rapidement dans le mandat, dès décembre 2014. Puis, le 21 janvier 2017 l’inauguration du totem Patrick Roy, porte d’entrée d’un futur parc de logements, a conforté ce nouvel environnement immédiat. « Un chantier bouclé au printemps 2017 afin que les écoliers puissent bénéficier de cette nouvelle restauration dès la rentrée 2017/2018 «  , conclut-il.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un projet suivi à la trace par la 1ère adjointe, Claudine Pertoldi. « Chaque semaine, elle nous rapportait les avancées et les aléas de ce chantier. Je tiens à remercier vivement Claudine pour cette réussite », souligne le premier magistrat.

Après un chantier de 18 mois, ce restaurant scolaire a une capacité de 282 couverts. «  Je remercie l’engagement du maire sur ce dossier, car sans lui mon projet serait resté une esquisse dormante », souligne l’architecte.

La région des Hauts-de-France représenté par un voisin, Salvatore Castiglione, maire de Wallers et conseiller régional, met en exergue cette réalisation « très spacieuse, très lumineuse, très claire, et pas très chère compte tenu de la qualité du résultat. Il faut féliciter le maire pour ce projet financé à 50%, pas simple durant cette période ».

Pour Anne-Lise Dufour, député maire sortante et candidate dans la 19ème, le temps de la mi-journée est fondamental pour l’enfant. « Pour certains, c’est le seul repas équilibré de la journée », souligne-t-elle. Un projet soutenu également par la réserve parlementaire de la maire de Denain (30 000 €), qui a injecté sur son mandat « 650 000 € dans 30 communes sur les 36 de la 19ème « , précise-t-elle.

Pour sa part, Alain Bocquet, député maire sortant, et suppléant dans la 20ème de Fabien Roussel, félicite l’équipe municipale « pour ce lieu magnifique ». Dans l’optique d’une alimentation de qualité, il cite un exemple concret : « Au sein des écoles françaises, lycée, collège, et primaire, 80% des poulets consommés viennent du Brésil. Il faut revenir au circuit-court pour les denrées alimentaires », précise-t-il.

Enfin, Alain Bocquet exprime un mot plus général dans un temps électoral inégalé dans la 5ème république « il y a une campagne sourde, anti-sytème, les élus coûtent trop chers etc. Moi, je persiste à dire que l’élu municipal constitue une richesse. En Marche Ok…faut-il encore trouvé la bonne route ! ».

En terme de subventions, la ville d’Haveluy a bénéficié de :

– La Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux pour plus de 342 000 euros en date du 3 Août 2016.

– Une subvention de la Région au titre du Contrat de Ville pour 150 000 euros en date du 4 décembre 2015.

  Une subvention de 30 000 euros au titre de la réserve parlementaire en date du 27 juillet 2016.

– Un fonds de concours de 320 000 euros de la C.A.P.H. attribué le 21 avril 2016.

– L’autofinancement par la commune complété par un emprunt de 420 000 euros, permettra grâce au retour de la TVA, de financer la mise aux normes de l’hôtel de ville en fin de mandat et de couvrir les impondérables du chantier.

Publié par Daniel Carlier le 20 mai 2017
Haveluy Jean-Paul Ryckelynck
Inauguration du restaurant scolaire à Haveluy
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email