Rencontre avec Laurent Déprez, organisateur du meeting aérien sur l’aéroport Charles Nungesser Valenciennes/Denain, car c’est la nouvelle choc de cette semaine, la PAF ne pourra pas être présente le 14 juillet prochain ! (crédit photo Florian Bigotte)

Laurent Déprez  » C’est une forte déception, mais pas une colère ! »

Le coup est rude pour cet événement qui, année après année, demeure le plus important rassemblement populaire du Valenciennois. En effet, la Patrouille de France, véritable étendard de cette manifestation, ne participera pas à ce meeting aérien.

Chaque année, après le passage sur les Champs-Elysées, les alpha jets poursuivent leur journée par une démonstration, vers 15H30/16H00, pour le plus grand bonheur des familles venues assister à ce show unique dans l’arrondissement.

Au premier contact, Laurent Déprez paraît un peu énervé, mais il ajoute tout de go  » c’est une forte déception, mais pas une colère ! » Il retrace la genèse de cette absence ô combien regrettée.

De son dossier sort les courriers avec les logos du Ministère de la Défense, le premier d’entre eux est daté du 27 avril 2017. Il indique un souci technique «  la piste de l’aéroport Charles Nungesser présentait, selon eux, un souci technique. J’ai de fait proposé que la PAF atterrisse à Lille/Lesquin, suite à son passage à Paris, puis revienne vers Valenciennes à l’heure habituelle« , commente Laurent Déprez.

Aucun souci visiblement, puisqu’un autre courrier, du 04 mai 2017, du dit ministère, indique sans ambiguïté la venue de la Patrouille de France le 14 juillet prochain, avec toutes ses composantes. Laurent Déprez prend soin de montrer la phrase validant cette venue  » sauf contrainte opérationnelle« … en clair, sauf un départ d’un pilote pour une zone de combat.

Sauf que l’effroyable attentat de Nice s’est déroulé le 14 juillet 2016. A ce titre, le Président de la République va participer, après le défilé du 14 juillet à Paris, aux cérémonies de commémoration de cet attentat meurtrier. Assurément, cela sera un moment d’une rare intensité émotionnelle !

 » Je comprends très bien. J’entretiens d’excellentes relations avec l’Armée de l’Air, et la PAF en particulier, il est clair qu’il ne pouvait pas faire autrement que d’assister à cette commémoration à Nice. Avec 1 000 km de distance, la PAF ne peut être sur deux sites en même temps« , poursuit-il.

Cette annonce est gravée dans le marbre dans un courrier du 19 juin 2017, il indique clairement la participation de la PAF à Nice à la demande express d’Emmanuel Macron.

Néanmoins, Laurent Déprez ne baisse pas les bras, car ce meeting aura bien lieu. « Il y aura la Patrouille de Belgique, l’équivalent de la PAF, un mirage 2000, un avion anglais, et les animations habituelles. Il n’y a pas que la PAF, mais j’espère qu’elle sera de nouveau présente l’année prochaine. D’ailleurs, je tiens à souligner que je travaille en parfaite concertation avec le Sous-Préfet de Valenciennes« , conclut-il.

Après la fin de la Braderie traditionnelle à Valenciennes, la non venue de la PAF pour le meeting aérien du 14 juillet, l’année 2017 est à oublier très vite !

 

Publié par Daniel Carlier le 29 juin 2017
Laurent Desprez Meeting aérien
La Patrouille de France absente du prochain meeting aérien du 14 juillet
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email