Le Phénix, scène nationale pôle européen de création Valenciennes dirigé par Romaric Daurier, et le 國家兩廳院 National Theater & Concert Hall, Taipei, Taiwan, dirigé par Huey-Mei Lee, ont conçu et mis en œuvre un nouveau projet de coopération pour accompagner la création artistique entre leurs territoires. Pour la toute première fois, un accord est signé entre deux structures culturelles nationales, née à Taipeï, cette convention court sur 4 années.

Pour cette première saison, les artistes accompagnés par cette coopération sont les Français Julien Gosselin, Damien Chardonnet-Darmaillac, Antoine Defoort et Halory Goerger ainsi que les Taïwanais Su Wen Chi, Yu Ju Lin et Baboo Liao.

Romaric Daurier est très heureux de cette première dans la collaboration entre un théâtre National Taïwanais et un Français, «  nous avons eu un bel accueil et Valenciennes est citée en chinois dans les principaux médias Taïwanais, comme quoi la culture peut participer au rayonnement de notre territoire. »

L’institution doit accompagner les aventures artistiques les plus audacieuses.

En France et à Taïwan, les deux structures ont en commun une conviction partagée, celle de la nécessité d’accompagner les aventures artistiques les plus audacieuses, en répondant positivement à leurs ambitions et en les soutenant dans leur prise de risque. Pour cela,  de nouveaux outils professionnels pour soutenir les artistes seront mis en place. Pour le NTCH : le TIFA, l’un des festivals les plus importants d’Asie qu’il pilote, cela passera par des temps forts et programmes génériques, des résidences, du mentorat, de la production déléguée et de la coopération internationale. Pour le Phénix : son pôle européen de création avec les artistes associés, le campus, la formation, du mentorat et de la coopération internationale et deux temps forts avec le Festival Next et le Cabaret de curiosités.

Cette mise en commun de leurs approches et de leurs outils les amène à franchir ensemble une nouvelle étape.

La naissance d’un écosystème partagé, pilote et expérimental, pour l’émergence artistique, pour que chacune des structures soient les portes d’entrée d’artistes de haut-niveau entre l’Europe et l’Asie. Avec une conscience aiguë des différences culturelles : un artiste peut être confirmé en Europe et considéré comme émergeant en Asie, c’est bien ici la richesse de ce projet.

Ce partenariat répond aux objectifs des deux structures qui sont d’ accompagner les artistes Français et Taïwanais dans un environnement mondialisé, faciliter le franchissement des barrières de la langue, des esthétiques, des références culturelles, en ouvrant le champ des possibles à un moment crucial de leur carrière. Le premier pas vers l’international est très important pour cette génération : en même temps un risque et une étape qu’il ne faut pas rater.

Cette dynamique s’inscrit dans un temps long de 2018 à 2022, soit 4 saisons.

C’est la première originalité du projet, celui d’un temps nécessaire pour consolider un appui véritable aux artistes. Les deux structures partenaires réaliseront 8 projets sur 4 ans de part et d’autre des continents, choisissant les artistes accompagnés et dessinant avec eux des parcours structurants pour leur carrière. L’ensemble des outils seront mis à disposition : workshops, mentorat, résidences de création, production déléguée, aides à la structuration professionnelle, sous-titrage, organisation de tournées dans chaque territoires -nationaux, européens ou asiatiques, médiation avec les publics, démarches participatives et bien sûr diffusion des créations. Afin de structurer plus largement cet accompagnement, cette coopération sera aussi l’occasion de rencontres professionnelles entre directeurs artistiques français et européens, taïwanais et asiatiques.

« Match retour en mars à Valenciennes. » Un temps fort dédié à Taïwan est organisé au Phénix à l’occasion du Cabaret de Curiosités du 15 au 17 mars 2018 avec trois créations, ainsi qu’un premier temps fort de rencontres professionnelles.

Le NTCH devient pour sa part l’un des coproducteurs principaux de la prochaine création de Julien Gosselin. 開動 Kaidong, Coopération franco-taïwanaise pour les arts vivants 2018-2022, est conçu avec le soutien du Centre Culturel de Taïwan à Paris, le Bureau Francais de Taipeï ainsi que l’Institut Français.

Céline Druart Beaufort

Publié par Celine Druart le 6 novembre 2017
le National Theater & Concert Hall Le Phénix Romaric Daurier Taïwan Valenciennes
(Culture) Coopération franco-taïwanaise pour les arts vivants 2018-2022.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email