Vendredi soir Valenciennes jouait à domicile face à un promu avant dernier de la Ligue 2. Les courageux, qui ont affronté le froid, s’attendaient logiquement à une victoire. Que nenni ! Bien partis (1-0, 39’) les Valenciennois se sont fait rejoindre par Quevilly (1-1, 56’). Réduits à 10, après l’expulsion d’Aloé (74’), ils conservent tout de même le match nul.

Une entame de deuxième mi-temps ratée

La programmation musicale a été modifiée au stade du Hainaut, actualité oblige. Les joueurs ont fini l’entraînement sur L’envie faut il le préciser de Johnny. Touché au mollet l’attaquant Guezoui n’est pas sur la feuille de match. Toutefois les supporters quevillais ne l’ont pas oublié et lui ont réservé une banderole Medhy même ailleurs tu restes dans nos cœurs.
Lors de l’entrée des joueurs la chanson Gabriel retentit. Les Valenciennois sont rapidement en ordre de marche : centre de Mauricio, Mothiba contrôle, petite passe pour Roudet, qui frappe, le gardien de Quevilly se détend et détourne (5’). Delaunay n’a  pas le temps de se refroidir, il intervient sur Mothiba (7’). Les Valenciennois réclament un carton rouge, ce n’est pas l’avis de l’arbitre. A la 8’, Quevilly se procure sa première occasion sur un coup franc de Rogie directement dans les bras de Perquis. Valenciennes met la pression sur la défense qui commet des fautes sanctionnées par des cartons. Quevilly réagit en procédant par contre. Basque gâche une cartouche en loupant le cadre alors qu’il a sur sa droite deux équipiers.
Valenciennes ouvre le score sur un but contre son camp de Gobron pressé par Roudet bien servi par Nangis (40’). Johnny revient avec Allumez le feu.
Au retour des vestiaires Quevilly reprend les commandes : Dos Santos du bout du pied détourne un centre dangereux. Sur le corner tiré par Basque, Taufflieb égalise (1-1, 56’). Les Valenciennois semblent sonnés  la reprise. Quevilly continue de pousser Taufflieb (61’), Gakpa (62’), Duhamel (65’). Les Valenciennois se ressaisissent grâce à Roudet (68’, 70’) et Karaboué (72’). Aloé est exclu pour une faute sur Gakpa (74’). Les Valenciennois sont galvanisés. Sur le coup franc qui suit l’exclusion, le ballon est repoussé par le mur valenciennois, la contre-attaque est très rapide mais infructueuse. Boujedra pour Quevilly (81’) et Mothiba (82’) ont la balle de la victoire mais le score n’évoluera plus. Pour son dernier match à domicile en 2017, Valenciennes n’a pas fait le plein de points !

« Ce carton est le tournant du match »

L’entraîneur de Quevilly Emmanuel Da Costa est déçu : « il y avait matière à aller plus loin. Nous restons dans la spirale positive, c’est très satisfaisant. Menés, nous avons eu les ressources pour revenir. Les garçons ne lâchent rien. Sur l’ensemble du match nous nous contentons du nul. Si nous continuons d’avoir cet état d’esprit là, nous pourrons progresser ».

Le buteur de Quevilly, Timothée Taufflieb est mitigé, « ce but fait du bien même si je rate le doublé. Ça fait plaisir de ramener un point à l’extérieur. Ce point fait notre bonheur même si nous avons quelques regrets de ne pas en avoir pris 3 ».

L’entraîneur valenciennois Réginald Ray analyse la rencontre, « ce résultat est une déception. Nous passons devant à la mi-temps. Notre entame de deuxième mi-temps n’est pas bonne, nous permettons à Quevilly de reprendre confiance, nous reculons, nous ne sommes pas à l’abri, la preuve avec l’égalisation. Ces 20 premières minutes nous sont préjudiciables. C’est un match moyen avec pas mal de situations même à 10 contre 11. Sur le contenu nous aurions du mieux faire dans pas mal de domaines. Nous savions que ça n’allait pas être un match simple ».

 Le milieu de terrain Lenny Nangis livre son sentiment, « en deuxième mi-temps nous laissons faire Quevilly, ça nous a coûté un but, il était évitable. Nous avons été punis sur une erreur bête. Après nous courrons après ce 2e but mais nous sommes face à un bloc compact ».

Tony Mauricio a des regrets, « nous nous étions rendus le match facile en ouvrant le score. En deuxième mi-temps nous prenons ce but puis ce rouge qui nous fait mal. Ce carton est pour moi le tournant du match plus que le but. Nous prenons tout de même un point. A 10 contre 11, c’est plus compliqué de marquer, nous avons pourtant eu quelques occasions mais nous n’avons pas réussi à marquer ».

Valenciennes – Quevilly : 1-1 (1-0)

Buts : Gobron (39’ csc) pour Valenciennes ; Tauffield (56’) pour Quevilly

Spectateurs: 9255

Valenciennes : Perquis – Néry, Aloé, Niakaté, Dos Santos – Thiago, Masson – Mauricio (Dabo 79’), Roudet, Nangis (Karaboué 69’)- Mothiba (Ambri 85’).

Quevilly : Delaunay – Clauss, Sery, Lefort, Gobron – Tauffield (Barthélémy 86’), Rogie (Tie Bi 88’), Basque, Gapka – Duhamel, Caddy (Boujedra 56’).

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 9 décembre 2017
Emmanuel Da Costa Lenny Nangis Réginald Ray Timothée Taufflieb Tony Mauricio
(VAFC) A cause d’un passage à vide, Valenciennes ne fait pas mieux qu’un nul
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email