La vie culturelle de Denain va connaître un temps fort de son histoire. En effet, son théâtre va devoir fermer ses portes pour une restauration majuscule. L’ampleur des travaux est à la mesure de ce patrimoine unique, il est conséquent avec en point d’orgue la rénovation de sa toiture en totalité. Neuf mois de travaux, c’est le temps d’un accouchement patrimonial à terme.

Emmanuel Cherrier : « Ce théâtre est le vaisseau amiral de notre commune« 

D’intérêt communautaire depuis l’émergence des intercommunalités, le théâtre de Denain demeure le phare de la deuxième ville du Hainaut. Sa rénovation lourde est de facto un moment particulier pour la commune, ses habitants, mais également pour la majorité municipale, car l’aura de cette pépite restaurée reviendra aux élus de proximité. Qui se souviendra que ce sont les deniers de la communauté d’agglomération à l’origine financière de cette restauration, personne !

La suite de 2001

Sorti de terre en 1912, ce théâtre a connu une première vague de travaux en 2000/2001 avec notamment la scène, et les intérieurs. Aujourd’hui, si les fauteuils du bas (400 assises) seront changés, c’est l’état de la toiture « avec des infiltrations à la clé qui a déclenché la mise en oeuvre de ce chantier. Je suis sur ce dossier depuis mon arrivée dans ce Conseil municipal en 2014 « . Diagnostic des architectes, montage du dossier, évaluation, puis « la répartition des lots qui est en cours », précise l’adjoint à la culture pour la ville de Denain.

Le fumoir du théâtre de Denain

Ces travaux d’envergure vont remplacer intégralement la toiture en zinc, les chéneaux, les descentes d’eaux, etc. Changée une seule fois en 1955, cette toiture constitue le coeur de ce chantier. Puis, ce dernier s’occupera des portes d’entrées, en partie les fenêtres , les fauteuils du bas avec 4 rangées amovibles, contre 3 aujourd’hui, pour agrandir la scène et surtout le fameux « Fumoir », son parquet de chêne, ses moulures, son lustre pesant presque une tonne… « Il est classé aux monuments historiques, contrairement au théâtre inscrit à l’inventaire des monuments historiques. Cet espace sera très prisé pour des expositions, espace de musique, de conférence, par les compagnies de théâtre…», précise Emmanuel Cherrier.

Réouverture au dernier trimestre 2018.

Avant transformation, le dernier spectacle est programmé le 14 janvier 2018, un concert métal, une  tradition locale. Ensuite, après une semaine de préparation, les travaux dureront presque 9 mois suivant les aléas climatiques.

Le montant de la facture va s’élever à près de 2 millions d’euros intégralement pris en charge par la Porte du Hainaut. L’adjoint à la culture tient à souligner que la saison culturelle ne s’arrête pas pour autant : « La salle Baudin, la salle Aragon, vont récupérer des spectacles ». Nul doute que la réouverture sera un temps fort très attendu par la population. « Nous espérons marquer le coup. Ce théâtre est le vaisseau amiral de notre commune», conclut-il.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 10 décembre 2017
Emmanuel Cherrier Théâtre de Denain
Le théâtre de Denain fait sa révolution bâtimentaire
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email