Les Valenciennoises avaient terminé l’année sur une fausse note en perdant à Liévin. Le week-end dernier elles s’étaient relancées en battant Laval en coupe de France. Ce dimanche elles recevaient Dunkerque qu’elles avaient déjà battu en coupe de France. Après le gain du premier set, elles n’ont pas su maintenir leur niveau de jeu et s’inclinent 3-1. C’est leur deuxième défaite consécutive en championnat.

L’attaque en panne

D’entrée de jeu, Hadrien Briot aligne la jeune Elise Bourgin. Les Valenciennes tirent profit de leurs grands gabarits et la brésilienne Tahita Di Cassia Ferreira impose sa puissance (17-12). Les Dunkerquoises commettent des erreurs et Mélanie Bourgès conclut la première manche (25-17). Les Dunkerquoises ne lâchent rien en défense et prennent les devants (0-6). Après un bon passage au service de Céline Bourgin, Valenciennes revient (11-14) puis égalise (14-14). Alex Merle remet Dunkerque sur les bons rails (14-17). Clémence Cheval entre alors en jeu. La Brésilienne n’a plus le même rendement, ses attaques sont en dehors des limites du terrain et sur un contre out, Dunkerque empoche le deuxième set.

Le début du troisième set est équilibré (7-7). Valenciennes reprend les commandes (13-7). Le smash d’Audrey Assana met KO Elisa Roussey qui reçoit le ballon dans le visage mais les Dunkerquoises sont solides. La preuve, elles reviennent dans la course (20-20 puis 23-23). Une mauvaise réception valenciennoise et un contre gagnant dunkerquois scellent le troisième set (23-25). Attention danger les Valenciennoises sont menées 2 sets à 1.

Les deux équipes se neutralisent dans le début du quatrième set (6-6). Dunkerque repasse en tête grâce aux erreurs valenciennoises : service out, attaque out et mauvaise réception (6-9). Gaëlle Lemaire et Alex Merle, pas aussi puissantes que les Valenciennoises, jouent juste et ça paye (8-12). Margaux Imbert place les siennes dans une situation confortable (13-20). Les Valenciennoises ne semblent pas en mesure de réagir. Hadrien Briot décide de faire jouer Tiphaine Desruez alors qu’elle est blessée. La poste 4 inscrit 3 points (19-23). Les Dunkerquoises ne craquent pas et gagnent le quatrième set sur une attaque gagnante d’Amélie Verdoucq (22-25). Elles peuvent célébrer la victoire par une danse en ronde. Côté valenciennois, les mines sont déconfites…

« Les joueuses doivent se remettre en question »

L’entraîneur dunkerquois Vincent Wynants est modeste, « nous restions sur un non match face à Harnes. C’est notre premier match cette année, j’avais demandé aux filles juste de se faire plaisir. Nous n’avions rien à perdre, il fallait se battre. Quand nous avions joué Valenciennes en coupe, il nous manquait une pointue et la deuxième libéro. Dans le premier set, nous avons eu du mal à nous mettre en place, nous avons fait des fautes. Le troisième set se joue au mental, Valenciennes a baissé de rythme et nous avons défendu. Dans le quatrième nous les avons asphyxiées. La contre-performance valenciennoise est liée à l’absence de Tiphaine Desruez. Nous n’avons pas gagné grâce à l’expérience mais grâce à notre pugnacité, nous avions plus de mordant ».

L’entraîneur valenciennois Hadrien Briot ne mâche pas ses mots, « nous allons au match la fleur au fusil, nous n’avions pas envie de gagner, les joueuses ne sont pas prêtes au combat. Elles n’avaient pas envie de se faire mal alors qu’en face elles se seraient fait exploser le genou pour récupérer le ballon. Nous ne pouvons pas gagner comme ça. Il faut se remobiliser très rapidement, arrêter de se regarder, je leur demande juste de jouer avec de l’envie. Nous sommes dans la réaction, nous attendons, nous n’allons pas chercher les points. Des excuses ? Il y en a plein. Tiphaine est blessée mais elle n’est pas la seule en poste 4. Nous sommes dans des conditions parfaites et nous ne nous bougeons pas le cul ! Il y a vraiment un problème. Les joueuses doivent se remettre en question, il faut rebosser. Nous ne profitons pas de la victoire d’Harnes à Marcq puisque nous ne sommes pas capables de faire le boulot sur le terrain. Nous ne sommes pas maîtres de notre destin ».

Pas moyen d’obtenir de réactions des joueuses. Probablement agacées par la défaite, elles  n’ont pas souhaité s’exprimer.

Valenciennes  – Dunkerque : 1-3 (25-17, 18-25, 23-25, 22-25)

Valenciennes : Assana, Maréchal, Marko, Berlémont, Bourgès, Bourgin E., Ferreira, Bourgin C., Cheval, Van Gucht, Desruez.

Dunkerque : Roussey, Rogier, Letrez, Imbert L, Merle, Lemaire, Verdoucq, Imbert M, Viaene, Chinenyeze, Marquis.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 14 janvier 2018
Hadrien Briot Vincent Wynants Volley
(Volley Club de Valenciennes) Deuxième faux pas consécutif en championnat
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email