Après le succès de Née sous Giscard où elle dressait le portrait d’une génération désenchantée, Camille Chamoux revient au Phénix ce samedi 17 février présenter son nouveau spectacle, mis en scène par Camille Cottin : L’esprit de contradiction. C’est piquant, drôle, dénué de méchanceté et diablement efficace avec toujours de la bienveillance et beaucoup d’autodérision. Va-infos offre deux places aux premiers lecteurs qui laissent un message privé sur sa page facebook.

Après être Née sous Giscard, où Camille Chamoux évoque la génération des 30/40 ans « avec des bases molles » qui s’est construite sans véritable Histoire fondatrice, « on peut être né sous Giscard et s’en sortir non ? », la jeune comédienne pétillante, armée d’un Esprit de contradiction salvateur,  porte son nouveau one-woman show  diablement bien écrit, toujours cinglant, jamais méchant. Sa vision du monde change. «J’ai scanné mon esprit bobo, plus enclin à s’enthousiasmer pour un boui-boui asiat’ qu’à s’engager dans une ONG, » déclare-t-elle. Une façon de faire le point sur les valeurs qu’on lui a transmises et sur celles qu’elle transmettra. Il en ressort qu’il faut se méfier de tout le monde ! Il ne faut pas céder aux discours de ceux qui nous entourent. Elle passe ainsi en revue les agents immobiliers, les directrices de crèche, les sages tibétains, les sages-femmes, les serveuses… Peu importe ! Il faut surtout savoir conserver son indépendance d’esprit, quitte à développer un immense esprit de contradiction.

Bonne lecture pour cette nouvelle édition du MAG sur https://mag.va-infos.fr/

Céline Druart Beaufort

Infos pratiques. Sam. 17 février à 20h. Durée 1h30. Renseignements 03.27.32.32.32.@crédit photo Bernard Richebe.

Publié par Celine Druart le 14 février 2018
Camille Chamoux Camille Cottin Esprit de contradiction Le Phénix
En tête-à-tête avec Camille Chamoux, samedi 17 février au Phénix.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email