Ce mercredi 21 février, le nouveau Sous-Préfet de Valenciennes, Christian Rock, était sur le terrain de la sécurité. Prenant la balle au bond d’une opération de sécurité programmée, il a profité de cette occasion pour signifier sa détermination sur le sujet.

Dès le début de semaine, une première visite s’est réalisée sur le terrain dans le champ social chez l’association Alter-Egaux où le SousPréfet de Valenciennes fut très impressionné « par l’importance de cette structure implantée sur plusieurs sites ».

Ensuite, la thématique sécuritaire où la gare SNCF de Valenciennes demeure un point névralgique de la sécurité des usagers du transport. « J’ai profité de cette opération conjointe entre la Police Nationale, la Police Municipale, la Police des Transports, et la PAF pour souligner l’importance de la sécurité. Bien sûr, je n’ai pas encore de recul sur ce territoire, ni du ressenti sur cette thématique », commente-t-il ! Sur un sujet ô combien sensible, la réouverture ou pas de la fameuse station du tramway « Hôtel de Ville » à Valenciennes, Christian Rock précise qu’il va étudier ce dossier très très attendu par la population, les commerçants, et l’exploitant avec des attentes divergentes. « Je vais réunir les acteurs, le maire de Valenciennes, la présidente du SIMOUV, afin de prendre une décision assez vite », souligne le représentant de l’Etat de proximité. L’exploitant du réseau de transport public, la RATP Dev, est suspendu à cette décision, c’est le moins que l’on puisse dire.

Bien évidemment, le dossier dépassant tous les autres est facile à identifier. Après une visite chez Toyota, il ne cache pas que le sujet des sujets sur cet arrondissement est la baisse du chômage. « Le premier sujet est l’emploi, l’économie, la formation, et l’apprentissage. Je suis ici pour décliner la politique du gouvernement, notamment en 2018 dans le domaine de la formation et de l’apprentissage avec des adaptations spécifiques au Valenciennois », déclare Christian Rock.

Contrôle des billets de train…

Dans le viseur également, les offres d’emplois vacantes, son chiffrage est très extensible selon la lecture d’un parti politique à l’autre. Par contre, ce qui est absolument indéniable est qu’il existe « des emplois non pourvus. Je vais rencontrer prochainement la Chambre des Métiers et la Chambre de Commerce et d’Industrie dans cette optique », ajoute-t-il.

Sur la plaie encore béante de la suppression des contrats aidés depuis le mois de septembre, action en cours, Christian Rock précise « c’est une modification, un nouveau dispositif baptisé Parcours/Emploi/Compétences va permettre de remplacer certains contrats aidés »…affaire épidermique à suivre !

La Sous-Préfecture de Valenciennes est une dès plus importante de France avec une palette de dossiers du même niveau !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 21 février 2018
Christian Rock Sous-Préfecture
Christian Rock sur le terrain
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email