C’est l’histoire d’une manifestation autocentrée vers autrui. Après Pougne-Hérisson il y a déjà 25 ans, Saint-Amand-les-Eaux sera le nouveau « Nombril du Monde » durant 10 mois, de septembre 2018 à juin 2019. Alain Bocquet a présenté les premières idées décalées afin de permettre des rencontres, des partages évènementiels, des animations culturelles, manifestations sportifves etc. !

Alain Bocquet : « Individualité : Oui ! Individualisme : Non ! »

La pensée est simple et concrète dans l’approche de ce 21ème siècle. « L’individualisme grandit démesurément avec les nouvelles technologies avec des conséquences désastreuses sur le vivre ensemble», explique Alain Bocquet. C’est pourquoi, l’édile de la cité thermale veut placer sa commune au centre du monde avec la ferme intention de remettre sur l’échiquier social,, le dialogue, le partage, le débat, et le mieux vivre ensemble. « Cette idée m’est venue depuis que je suis maire (1995). Par contre, elle était trop osée à l’époque pour un jeune maire », lance le premier magistrat de Saint-Amand-les-Eaux.

En presque 40 ans de permanence inhérente à son poste de député « j’ai vu le contenu des demandes évoluées avec une majorité de problèmes de voisinages. Bien sûr, cette manifestation est une provocation pour le vivre ensemble en paix. Un très récent sondage dans Ouest-France à poser la question sur le type de citoyenneté dans les années à venir. 85% des sondés pensaient à une société vers plus d’indifférence à égard des autres ! »

Alain Bocquet pilote personnellement cette initiative « Nombril du Monde » dont la durée sera longue, près de 10 mois durant lesquels les évènements vont se multiplier, parfois se conjuguer avec les animations récurrentes de la commune, mais également des propositions hors normes.

L’organisation sera très éclectique, variée, décalée, inattendue voire spectaculaire, mais à la dimension d’une capitale mondiale du nombril : l’entame de cette année nombrilesque débutera par un mapping, puis un week-end « humoureux », des conférences/débats de haut vol, des nombrilympiques, un défilé des 7 continents sous forme de chars élaborés par les classes de la commune, exposition comme le Belly Painting, sans oublier les 10 000 nombrils… avec un démarrage durant les  Journées du Patrimoine 2018 pour s’achever au Festival de l’Eau 2019. Comme pour le passage du Tour de France, les ronds-points seront décorés pour cette opération à l’image des 7 continents… « logiquement, le Rond-Point du Moulin Blanc, c’est pour l’Afrique », précise Alain Bocquet.

En fin de programmation, deux villes seront mise en exergue, l’historique village de Pougne-Hérisson, le Woodstock loufoque titrait la presse régionale dans les Deux-Sèvres, mais également une ville du Pérou, Cuzco. La traduction littérale de cette petite localité dans les hauts-plateaux péruviens  est « Nombril du Monde ». « Je voudrais réaliser « Bienvenue en terre Inconnue », mais en sens inverse pour cette population montagnarde  très loin de notre monde », précise Alain Bocquet.

Saint-Amand-les-Eaux, Nombril du Monde, quelques dates à la volée du programme nombrilien  :

-15-16 septembre durant les journées du patrimoine

-Commémoration de la libération de Saint-Amand 1918 en octobre 2018

-En mars 2019, une animation « Belle Painting » relative à l’art prénatal

-En juin 2019, exposition 10 000 nombrils sur la Grand Place sur kakémonos

-Et Grand défilé des « 7 Continents »

-Spectacle au Centre Aquatique de l’Amandinois

-Plusieurs conférences de haut-vol, Droite de l’enfant, Individualisme etc.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 25 février 2018
Alain Bocquet Nombril du monde Saint-Amand-les-Eaux
Penser aux nombrils des autres à Saint-Amand-les-Eaux
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email