Que d’accidents sur ce tronçon de route sur Hasnon, le fameux croisement de la RD 40 et de la RD 953, le tout relié à l’A 23. Cet axe routier est (enfin) plus sécurisé grâce au dossier porté par Eric Renaud et Claudine Deroeux auprès du Conseil départemental du Nord.

Eric Renaud : « On ne compte plus les accidents à ce croisement »

Avant l’émergence de l’axe autoroutier A23, la RD 953 était la route de Lille passant par Hasnon, Orchies etc., un long chemin vers la Métropole. Malgré ce nouvel axe autoroutier, les voies routières connexes à la commune d’Hasnon sont demeurées très très accidentogènes.

« Ce dossier traîne depuis plus de 20 ans. On ne compte plus les accidents à ce croisement ! », insiste Eric Renaud.  » Cette sécurisation de l’échangeur entre la RD 40, la RD 953, et l’A23  a été validée en 2016 par le Conseil départemental « , explique le Conseiller départemental.

Ensuite, le temps de mise en chantier fut assez long « car nous avons attendu toutes les autorisations de l’Etat pour démarrer les travaux », ajoute-t-il. En fait, la proximité avec un axe autoroutier impose une autorisation d’intervention sur l’emprise foncière de l’Etat. « Nous pouvions démarrer plus tôt, mais j’ai préféré lancer, avec les services techniques, un chantier complet », conclut Eric Renaud.

Un chantier dont le coût est intégralement prix en charge par le Conseil départemental du Nord à hauteur de 275 000 €.  Débuté le 21 mars 2018, il s’est achevé hier après-midi pour une remise en configuration ancienne de circulation. « Par contre, l’installation des feux intelligents sera réalisée d’ici la mi-mai », commente un responsable technique du département.

Un maire content

Yannik Nison, le maire de la commune d’Hasnon, est « soulagé et content. Les résidents du quartier de la Chasse aux Loups étaient très mécontents. Je suis élu depuis 1991. J’ai fait ma 1ère demande au Conseil général à l’époque en 1993 ». Assurément, un passage d’une dizaine de voitures à un flux entre 500 à 700 voitures jour pour les résidents de la Chasse aux Loups… constitue une nuisance sonore !

Toujours dans cette lignée de sécurisation routière, Eric Renaud annonce un dossier partagé avec la Porte du Hainaut en cours sur la RD 169 sur la commune de Raismes, cet axe mortel tristement célèbre dans le Valenciennois.

Plus globalement en France, la sécurité routière n’est pas une priorité, elle doit faire face aux multiples associations en faveur du bien-être des automobilistes, voire aux institutions peu pressées sur cette thématique. Il faut toute la détermination d’élus de proximité comme Eric Renaud et  Claudine Deroeux pour faire aboutir des dossiers en la matière !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 20 avril 2018
CD40 Eric Renaud Sécurité routière
L’échangeur RD 40/RD 953/ l’A23 enfin sécurisé
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email