Auteur d’une entame de championnat de très belle facture, le VAFC est le premier leader de la ligue 2 version 2018/2019. Cette rencontre fut également enthousiasmante par la jeu produit par les hommes de Ray Réginald, un changement notoire par rapport à la saison 2017:2018… !

(Visuel du 3ème but du VAFC par Gaëtan Robail)

Ray Reginald «  Une victoire méritée, nous l’avons très bien abordée »

Une première rencontre de championnat est à la fois délicate « car nous avions des niveaux de préparations différents au sein du groupe. j’ai même lancé ce soir un jeune qui n’a connu que la DH… », souligne l’entraîneur du VAFC, mais elle donne toujours un tempo pour la suite. C’est l’occasion de lancer une dynamique, de mettre en pratique la phase de préparation, de se mettre en confiance.

Medhy Guezoui

La composition de l’équipe illustrait son propos avec Julien Masson et Tony Mauricio sur le banc, ce dernier avait d’ailleurs effectué une seconde phase de championnat de tout premier ordre. Dans la suite logique, il faut évoquer le Mercato toujours actif. « Ce n’est pas faire injure à cette équipe que de dire que nous avons besoin de renforts. Nous sommes en modelage d’effectif comme les autres équipes », indique sans détour l’entraîneur de Valenciennes.

Avant cette entame de championnat à domicile du VAFC contre Auxerre, voilà l’état précis du Mercato au 27 juillet 2018 sachant que des mouvements de sortie et d’entrée peuvent intervenir jusqu’au 31 août.

 

Départs du VAFC

Pascal Braud, entraîneur adjoint.

Loris Néry

Sigamary Diarra

Lenny Nangis

Arrivées ou prolongation de prêts au VAFC

– Eden Massouema, milieu. –ex-Dijon)

– Joffrey Cuffaut, arrière droit (ex-Nancy)

– Hillel Konaté, gardien (ex-Boulogne)

– Thomas Vincensini, gardien.(ex-Bastia-Borgo)

– Lucas Ribeiro Costa, milieu offensif gauche (ex-centre de formation du VAFC)

– Gaëtan Robail, prolongation d’un an du prêt du milieu parisien

Ce propos liminaire donne plus de crédit à cette première réussie et notamment 20 minutes initiales de très haute volée… !

3-0 en 20 Minutes… oups !

Déjà l’échauffement semblait plus affiné que les l’année dernière, un système d’ateliers pour les gardiens, les avants, les situations de balles en profondeur, la réactivité etc. ; chaque joueur semblait très impliqué dans cet exercice préparatoire !

Devant 6 164 spectateurs, après 3 à 4 minutes d’une grande prudence de part et d’autre, une touche anodine vers Medhy Guezoui dans la surface, petite déviation vers Gaëtan Robail, qui transmet habilement à Dos Santos excentré avec un tir en angle qui fait mouche. 1-0 pour le VAFC dès la 6ème minute.

A peine le temps de respirer, Guezoui récupère un bon ballon au milieu de terrain et lance Gaëtan Robail dans la profondeur. Ce dernier face son défenseur, café crème et tir enveloppé dans le coin  droit du but, sa spéciale  2-0 ! Impressionnant !

Ce qui saute aux yeux est l’application des joueurs de Ray Reginald, chaque passe est mesurée, il n’y a pas un ballon balancé devant, tout est réfléchi !

La fête continue avec à la 20ème minute un petit chef d’ouvré collectif Roudet, Dos Santos, Guezoui, et Robail dans la surface sur le flanc gauche qui trompe encore le malheureux portier d’Auxerre. 3-0 ! Comme un signe du destin, l’attaquant de pointe d’Auxerre rate un face à face à la 19ème minute, il tire à coté. Une minute plus tard, le VAFC prend le large !

« Nous avons bafoué tous nos principes » Pablo Correa

Durant la conférence de presse, l’entraîneur d’Auxerre était particulièrement dépité : « Nous sommes venus à Valenciennes pour ne pas prendre de but. Après 20 minutes, vous perdez 0-3. Le VAFC est rentré deux fois dans la surface dans les dix premières minutes, deux buts… ! Nous perdons par notre manque d’agressivité et d’efficacité. Nous avons bafoué tous nos principes », explique le coach d’Auxerre.

Effectivement, la seconde partie de la 1ère mi-temps a démontré qu’Auxerre est une très belle formation. Perquis a sorti les arrêts à la 25ème, 33ème, et même un sauvetage sur la ligne d’un défenseur valenciennois à la 35ème. « Nous avons eu un trou d’air. Auxerre a repris le contrôle. Heureusement Damien a sorti les arrêts, il lance également sa saison », souligne le coach de Valenciennes.

Dans la logique des choses, Auxerre réduit le score même si c’est un CSC suite à un centre tendu d’un Auxerrois, Baptiste Aloe expédie un boulet dans la lucarne de son propre gardien. Même le CSC n’était pas moche !! Baptiste Aloe a eu le mérite de ne pas se déconcentrer, de ne pas somatiser, il a réussi une seconde mi-temps très propre.

A noter que le trio Roudet/Guezoui/Robail est déjà au point en ce début de saison… 

« Une seconde mi-temps maîtrisée », Ray Réginald

Ray Réginald

En effet, les Valenciennois ont entamé la seconde mi-temps avec un nouveau punch, une ligne de jeu. Avec un Dos Santos très en jambes, la recrue Massouema Eden très active, précieuse dans la conservation du ballon, le VAFC a « repris le fil de notre jeu. Nous avons maîtrisé avec de nombreuses occasions sans les concrétiser, mais la victoire est là. Nous avons adopté un système avec une défense à 5 afin de perturber Auxerre. Cela a fonctionné, car c’est une très belle équipe. Je suis certain que vous verrez Auxerre dans les 5 premiers en fin de saison », ajoute Ray Réginald.

Dans le registre des occasions manquées, l’homme aux 4 poumons, Sébastien Roudet, est certes toujours au four et au moulin, mais il a marqué de lucidité par deux fois. A la 50ème, où il dribble le gardien sans pouvoir tirer, et surtout à la 53ème où Robail déborde sur la flanc gauche rentre dans le surface, et adresse un centre en retrait qui prend à revers toute la défense, Roudet n’a qu’à mettre un plat du pied des 10 mètres pour le cadrer, mais le ballon file à coté… !

La fin de la rencontre fut plus hachée.. Une prise de balle de Perquis sur corner à rassuré tout le monde à la 85ème minute dans un moment où une bascule était possible. Dans l’ensemble, le VAFC a entamé de la plus belle des manières son championnat, sûr de ses forces pourtant incomplètes… !

« Nous fûmes trop nerveux. Nous devons travailler pour comprendre ce départ. Je ne veux pas regarder Valenciennes, mais mes joueurs et comprendre. Il faut absolument remporter notre rencontre à domicile vendredi prochain pour ne pas rentrer dans une phase délicate », conclut Pablo Correa.

Enfin, c’est tout bonus pour l’entraîneur du VAFC : « C’est une rencontre aboutie, car nous avons tous travaillé ensemble ».

La prochaine rencontre du VAFC se déroulera ce vendredi 03 août à Sochaux.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 28 juillet 2018
Auxerre VAFC
Le VAFC éclipse Auxerre en ligue 2 (3-1)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email