Ce mardi 04 septembre, une page de la vie de 20 jeunes issus du Valenciennois s’est tournée. En effet, ils se sont engagés officiellement dans l’Armée française en signant hier matin un contrat ferme. Puis à 12H15, chacun d’entre eux a pris le train vers son régiment d’accueil !

Christian Rock, Sous-Préfet de Valenciennes : « Utiles aux autres et à vous-mêmes »

On ne le sait pas assez, mais chaque année, l’Armée française recrute des milliers de jeunes français dans différents métiers au sein des grands corps militaires, Armée de l’Air, Armée de Terre, et Marine, voire Sapeurs Pompiers de Paris ! Le service militaire n’étant plus obligatoire, c’est un choix de vie à travers une voie professionnelle très diverse avec la faculté de passer des concours en interne. L’Armée est de fait un recruteur important, année après année, d’autant plus que la trajectoire budgétaire du Ministère de la Défense est en hausse, ce qui n’est pas une généralité actuellement.

A titre d’exemple, les jeunes dans l’arrondissement se tournent vers une carrière militaire. « 155 jeunes (dont les signataires du jour) ont signé depuis le 01 janvier 2018. Aujourd’hui, 20 jeunes s’engagent dans l’Armée française. D’ailleurs, dès 12H15, ils prennent un train pour rejoindre leur régiment d’affectation », explique le Sous-Préfet de Valenciennes.

En présence d’une élue du Conseil municipal de Valenciennes, des associations patriotiques, le message de l’Etat de proximité est clair : « Vous allez être utiles aux autres et à vous-mêmes. C’est une nouvelle étape de votre vie ».

Engagement, discipline, fraternité d’armes, volonté, patriotisme, voilà quelques caractéristiques à embrasser par ces nouveaux soldats. En effet, l’attrait d’une carrière militaire revêt plusieurs aspects, découvrir un métier, un nouveau mode de vie, une cohésion de groupe, pour un engagement pouvant atteindre 10 ans sur le long terme.

Mike Carton, jeune garçon de 18 ans s’engage comme Chasseur-Blindé à Gap. «  J’ai un CAP  peinture-revêtement de sol. L’armée est pour moi une voie professionnelle. J’ai signé un contrat de volontariat d’une année. Je vais voir comment cela se passe ». Incontestablement, l’Armée française représente une porte d’entrée professionnelle pour de nombreux jeunes. «  Je vais profiter de cet engament pour m’inscrire dans des formations, passer mon permis de conduire… », ajoute le jeune engagé. Outre l’utilité à la France, l’Armée française permet à des milliers de jeunes de se construire un développement personnel.

Pour ces 20 jeunes signataires d’un contrat d’engagement ou d’un contrat de volontariat, les métiers sont multiples : Chasseur blindé, sapeur pompier, mécanicien, géographe, infanterie de marine, infanterie, parachutiste, mais également système informatique. « Mon père était légionnaire, j’approuve la discipline. Malgré mon BAC Pro Gestion/Administration, je n’ai pas trouvé satisfaction dans la société civile, je me retrouve plus dans l’Armée », explique un jeune engagé de 21 ans prêt à intégrer un Etat-Major sur Strasbourg dans le domaine informatique.

Le mot de la fin pour le Sous-Préfet reprenant une citation militaire : « On ne naît pas militaire, on le devient ! ».

Plus d’infos sur le recrutement dans l’Armée française https:/ www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 4 septembre 2018
Armée française Christian Rock militaire recrutement
12H15, un train pour l’Armée française !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email