La saison 2018/2019 des Nymphéas est dévoilée, une saison un peu particulière pour cette salle d’Aulnoy-lez-Valenciennes qui fête ses 10 ans. Ça commence mercredi 26 avec un artiste emblématique à l’honneur, Casimir Krakowiak, pour le vernissage de son exposition qui sera visible du 27 au 29 septembre de14h à 18h. A ne pas manquer. Faites vite !

Casimir Krakowiak, la Compagnie Zapoï, Kurt Demey, Guillaume Bats, l’orchestre de Douai, le magique Léandre, un partenariat avec le Phénix…

Remi Tandonnet, le directeur des affaires culturelles en parle « il s’agit d’une programmation un peu particulière dans la lignée de ce qui a commencé début 2018. En effet, pour les 10 ans de la salle, la commission culture présidée par Corinne Anasse, adjointe à la Culture, a souhaité travailler avec les artistes qui ont marqués les programmations précédentes. »

Corinne Anasse, l’élue, note « comme à son habitude, la programmation culturelle propose également de belles découvertes avec un spectacle de magie nouvelle à couper le souffle, des représentations jeune public où vidéo et théâtre nous plongent dans un univers fantastique. Cultivez votre curiosité et venez partager ces bons moments avec nous aux Nymphéas. »

C’est Casimir Krakowiak qui ouvre le bal avec une exposition extraordinaire dont le vernissage aura lieu le mercredi 26 septembre.

Le plus célèbre et le plus emblématique artiste d’Aulnoy-lez-Valenciennes. A la fois peintre, sculpteur et graveur. 1er prix de peinture de la région Nord Pas-de-Calais en 1986, Krakowiak expose ses œuvres aussi bien en métropole : Valenciennes (Galerie Giard), qu’à Paris (Salon des Artistes) ou à l’étranger. Certaines de ses peintures demeurent encore à Londres, Bruxelles, aux États-Unis, au Chili, au Canada, en Afghanistan et en Inde (chez les moines bouddhistes). A travers ses œuvres, le spectateur, submergé par l’abondance de couleurs, de formes, de points de vue, est convié à un véritable festin artistique et dionysiaque, installé en plein cœur de la jungle de la vie. Coup de coeur !

La suite jusqu’en décembre : la compagnie Zapoï, le Festival Itinérant de Marionnettes, Guillaume Bats, Les souffleurs d’art…

La sympathique troupe Les Souffleurs d’Art, régulièrement venue présenter ses spectacles, fera la Première de sa toute nouvelle pièce Le Médecin malgré lui le 13 octobre 2018. Le directeur des affaires culturelles avance « la Compagnie Zapoï sera elle aussi présente avec West RN qui a d’ailleurs été créé en partie aux Nymphéas en 2017 », avant d’ajouter « comme à notre habitude, nous poursuivons les partenariats avec le Festival Itinérant de marionnettes que nous accueillerons le 25 octobre et également notre partenariat avec Bear Prod qui produira chez nous l’humoriste Guillaume Bats le 3 octobre. »

Kurt Demey, l’un des maîtres de la magie nouvelle, fera vibrer les Nymphéas le 06 octobre à 20h avec du mentalisme Evidences Inconnues. SindBâd de la Fox Compagnie le mercredi 24 octobre à 15h pour le jeune public sera suivi le 25 octobre à 15h de La Petite conférence manipulée de la Compagnie Index (Crosne) dans le cadre du Festival Itinérant de Marionnettes. Le 16 novembre, c’est le très joli West RN qui prendra ses quartiers à 20h avec un bord de scène après le spectacle. Un théâtre / débat le samedi 1 décembre à 20 h, soirée AlzHeiMer PosT-iT de la cie la belle histoire. Dimanche 16 décembre, pour le jeune public, Tara sur la lune de Smog productions et Paris Live Productions, à partir de 3 ans.

La seconde moitié de saison est marquée par « le partenariat avec le phénix, les 2 rendez-vous avec l’Orchestre de Douai qui va proposer 2 très beaux concerts et la venue de Léandre avec son spectacle « Rien à dire » qui est un pur bijou! », note Remi Tandonnet.

Le Phénix, scène nationale et pôle européen de création, entamant une période de travaux de réhabilitation, des liens avec différents partenaraires ont été tissés. C’est ainsi que les Nymphéas accueilleront, dans le cadre du Cabaret de curiosités du Phénix, Mikado Remix les 26 et 27 février à 20h, Le jeu de l’amour et du hasard de Benoit Lambert  du26 au 29 mars à 20h ainsi que Tartuffe d’après Tartuffe, d’après Tartuffe, d’après Molière de Guillaume Bailliart du 14 au 18 mai à 20h. L’orchestre de Douai viendra jouer  un concert découverte de Camille Saint-Saëns, Franz Liszt et Olivier Greif le samedi 9 mars à 16h et un concert Mozart et Haydn le vendredi 26 avril à 20h.

Après cet intermède musical, c’est Léandre, avec Rien à dire,  qui fera rêver les petits et les grands le samedi 11 mai à 20h avec un spectacle d’humour poétique sans paroles. Voyage émotionnel garanti !

Céline Druart Beaufort

 

Publié par Celine Druart le 24 septembre 2018
Les nymphéas Aunoy Lez Valenciennes
Théâtre, expo, marionnettes, les Nymphéas dévoilent leur saison.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email