Une soirée « Speed Dating » dans un salon cosy où vous saurez tout sur le festival est organisé le 10 octobre à 19h chez Pasolini. En attendant, zoom sur la saison culturelle de cette maison d’artistes, qui abritera des spectacles tamponnés Festival Next et Cabaret de Curiosités, un retour du laboratoire sonore, sa création jeune public Cosmopoème et Fenêtre sur jardin.

Le laboratoire Sonore revient avec une création Lille -Téhéran du 6 au 9 février, un mélange de musiques à découvrir né de la rencontre entre Behrang Baghayee et Philippe Asselin. Fenêtre sur Jardin s’ouvrira sur des musiques traditionnelles venues d’Iran, du Maroc et d’ Ouzbékistan.  Enfin, Charlotte vous dit tout….

Vous voulez tout savoir sur le Next Festival ? La 11e édition de ce festival de théâtre, de danse et de performance sur l’Eurométropole s’offre une soirée « speed dating » le 10 octobre à 19h. Vous saurez tout !

Dans un salon cosy, venez à la découverte des différents thèmes de la programmation 2018 et continuez la soirée par un DJ Set à l’avant-scène du phénix ! (3 € le DJ Set / gratuit sur présentation d’un billet Next @ valenciennes).  Chaque année le Next est un lieu d’effervescence artistique, de croisement des incontournables et des figures émergentes de la création contemporaine. Parmi les spectacles, workshops, rencontres, expositions etc, Pasolini accueillera quatre performances : Farci.e de Sorour Darabi, le samedi 10 novembre à 17h00 et à 21h, spectacle qui traite de la question du genre, dans lequel le.la chorégraphe Sorour Darabi interroge les catégories du masculin et du féminin. Dans sa langue, le mot « genre » signifie « matière », il.elle visite sa chair, mot féminin, son corps, mot masculin. Un voyage physique passionnant sur la question du genre. Alexandre de Paula Pi, est un beau moment dansé à propos du langage, le dimanche 11 novembre à 17 h et le lundi 12 novembre à 20:00, où Paula Pi questionne sur la langue. Comment les mots peuvent-ils déclencher un flux de mouvements, de gestes, de vitesses, de directions, d’intensités ? Et comment, en retour, un corps dans un élan de mouvements peut faire émerger des mots, des phrases, des phonèmes, des sons ? Serait-il possible d’envisager un passage fluide entre ces deux langages ? Encyclopédie pratique, portraits chinois de Lenio Kaklea, les mardi 20 novembre à 20h et mercredi 21 novembre à 19h. Sous l’intitulé Encyclopédie Pratique, la danseuse et chorégraphe Lenio Kaklea a déployé un projet qui s’ancre sur une ville – Aubervilliers – et sur son contexte spécifique en interrogeant l’idée de « corps social». Elle a exploré les manières dont nous réussissons ou échouons à construire notre liberté. Dans Störlaut de Jule Flierl, le lundi 26 novembre à 20h, l’artiste convoque la figure de Valeska Gert, danseuse, humoriste et actrice allemande qui, dans le cabaret qu’elle avait fondé dans le Berlin des années 1920, ponctuait ses danses de cris, harangues et autres extravagances verbales ou sonores. Elle donne à voir un « corps sonore », qu’elle qualifie de monstrueux. Les « danses vocales » de Jule Flierl sont là pour questionner l’authenticité du soi et briser le corps unifié.

Le Cabaret de curiosités, organisé par le Phénix, ouvre la porte à Ioana Paun.

L’artiste militante sera accueillie à la maison Pasolini du 26 février au 2 mars avec Domestic Products ( Xandra Popoescu/ Ioana Paun). Inspiré d’une histoire vraie, le spectacle est un coup de projecteur sur le travail des domestiques. Celui des femmes migrantes, sans papiers, sans droits, sans protection et celui, de manière plus générale, de toutes ces « invisibles ». L’artiste roumaine met en scène le texte de Xandra Popescu, inspiré d’une enquête journalistique au long cours. Joy, ingénieur philippine, travaille en Roumanie pour subvenir aux besoins de sa famille. Tout d’abord nounou auprès de deux enfants, elle devient vite la femme à tout faire de la maison, sans échappatoire, et aux prises avec les « dérives » sexuelles du mari… Militante, Ioana Paun fait de la scène une chambre d’écho pour faire entendre ceux que l’on n’entend jamais. (Avec Smaranda Nicolau, Ynia Vizcaino de Salit ou Ioana Flora/ Musique live Catali)

Crédit Photo Marina Ungureanu

Le Cosmopoème, nouvelle création jeune public de l’espace Pasolini, les 24 et 27 avril, 4 et 11 mai de 15h à 18h.

Le Cosmopoème croisera tous les champs d’interprétation, scientifiques, religieux, philosophiques, poétiques, artistiques… pour donner à percevoir aux plus jeunes comment le monde s’est inventé et a sans cesse réinventé sa propre genèse au fil des siècles. Comment les civilisations ont-elles imaginé, rêvé, raconté la naissance du monde ? Ecrit avec des mots de chants et de danses pour célébrer la vie, plein de chaque peuple, chaque culture, chaque civilisation qui a eu sa propre vision de l’univers, le Cosmopoème est une fantastique chevauchée dans le temps, l’espace, le rêve et l’imaginaire humain. Il inventera une nouvelle naissance au monde, en chants en danses en sons et en mots, et invitera les enfants d’aujourd’hui à écrire à leur tour la cosmogonie d’un monde nouveau.

Céline Druart Beaufort

Infos pratiques. Soirée Speed Dating Next : entrée libre sur réservation – 03.27.32.23.07 – csaletzky@espacepasolini.fr – Le DJ Set au Phénix 3 € – gratuit sur présentation d’un billet Next @ valenciennes. Crédit photo @Frédéric Iovino.

Publié par Celine Druart le 2 octobre 2018
Cosmopoème Espace Pasolini Next festival
Espace Pasolini : vous voulez tout savoir sur le Next Festival ?
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email