Comme dans plusieurs communes du Valenciennois, l’édile fait le choix d’une visite, ouverte à la presse, sur l’ensemble des chantiers en cours. Une occasion de voir concrètement où les choses avancent, et parfois quand cela coince… (visuel façade 41 Grand Place).

(Visuel Palais des Séniors avec l’espace pour sa future verrière)

Le Palais des Séniors

Avenue du Clos, cette ancienne bâtisse d’art contemporain abritait une piscine à limage de la splendide restauration de la « Piscine de Roubaix ». Aujourd’hui, la ville a choisi de concevoir un « Palais des Seniors ». Ce ne sera pas une Maison des Associations » bis, mais un véritable outil multi-usages pour les plus de 65 ans.

Cette réalisation architecturale n’est pas aisée. « L’immense verrière devant remplacer l’ancienne sera 35% plus lourde compte tenu de la performance acoustique. Nous devons donc renforcer la charpente », explique l’architecte en  charge du dossier. Ce chantier imposant nécessite un montant d’investissement de 4 428 758 euros HT. Il devrait s’achever en décembre 2019.

Etablissement Thermal

Mme Gody, la directrice, explique la suite des travaux

En juillet dernier, un contrat de station thermal a été signé avec la Région des Hauts-de-France, un nouveau départ pour le développement d’un tourisme thermale bienvenue dans cet arrondissement.

Dans cette optique, la rénovation lourde entreprise par la Chaîne Thermale du Soleil s’inscrit dans cette nouvelle donne économique. Après l’édification d’un nouveau pôle accueil, premières consultations, un parking extérieur de 102 places, et un couvert de 195 places, la poursuite des travaux s’oriente vers le Grand Hôtel. « Au niveau de l’hôtel, nous commençons par l’arrière avec 26 chambres. Ensuite, la façade avant avec la création de 34 studios, soit 60 hébergements au total. Enfin, le restaurant historique (une belle adresse) de la station thermale sera au même endroit », explique Mme Gody, la directrice de la Chaîne Thermale du Soleil à Saint-Amand-les-Eaux.

Un chantier dont la bonne fin devrait nous emmener jusqu’en 2021/2022.

Château d’Eau au Moulin des Loups

Dessin prévu sur le château d’eau

Plus atypique, la rénovation d’un château d’eau constitue également un travail d’intérêt général de premier plan. En effet, son existence vous permet de voir couler l’eau, avec de la pression, de votre robinet. « Nous avons dû procéder à la rénovation de l’étanchéité de la cuve et du dôme. Ensuite, suite à un concours dans les écoles, un visuel sera peint sur l’ensemble de château d’eau (cette semaine) », explique un responsable de NOREADE en charge du dossier.

Centre de remise en forme

Sur le site de l’ancien LIDL, un centre de remise en forme devrait voir le jour. Sous la houlette de Bertrand le Com, une salle de sport, fitness classique, et wellness, sera présente début 2019 sur la cité thermale. « Si la zone fitness sera accessible de 6H à 23H, un autre espace avec sauna, Hammam, sera disponible. De plus, ce dernier bénéficiera de la présence à 20H par semaine d’une diététicienne, et d’une ostéopathe, 20H également. Six personnes seront recrutées pour ce lancement, plus les professionnels cités ci-dessus », précise l’entrepreneur.

Cette installation s’inscrit dans le cadre d’une franchise dénommée « Orange Bleue »

Garage Peugeot

Une fois n’est pas coutume, la visite s’est arrêtée sur un site achevé. En effet, en moins d’une année, une antenne (autonome) du garage Peugeot à Anzin s’est installée sur Saint-Amand-les-Eaux, en face d’une concession Renault, et bientôt Ford, un pôle amandinois à l’avenue Pompidou à Valenciennes.

Démolition Ex déménagements Leclerc.

Sur ce site, une opération commerciale est prévue à plusieurs tiroirs, logements, équipement de la personne, et magasin BIO.

Démolition rue Barbusse-rue des Murs

A la demande de la ville de Saint-Amand-les-Eaux, l’EPF (Etablissement Public Foncier) est intervenu pour reprendre un foncier à l’angle de la rue Barbusse et de la rue des Murs. Cet établissement public va remettre a zéro cet espace foncier. Ensuite, le bailleur social SIA va réaliser une opération comprenant 40 logements.

Eglise Saint-Martin

Rénovation lourde de l’intérieure de l’église Saint-Martin

Troisième phase de la restauration de l’église Saint-Martin, après les vitraux, la façade, le clocher, la commune s’attaque à l’intérieur de cette église. Le chantier est énorme… « pour retirer une peinture avec un grue, cela nous a pris une demi-journée », souligne un chef de travaux.

Cette phase de travaux s’élève à 2 970 354 € HT, le coût total de cette réhabilitation sera colossale à la sortie. On s’étonne que des communes, en charge des bâtiments religieux depuis la loi de 1905, renoncent, vendent, désacralisent…. leur sites religieux.

Maison paramédicale

Dans le quartier de l’Elnon, une maison paramédicale est en phase de construction avec 11 cellules pour des professionnels de santé. Dans la continuité de la pharmacie, et du vétérinaire… « nous avons déjà 5 cellules retenues », précise un responsable du projet.

41 Grand Place…

C’est une adresse emblématique au coeur de la cité thermale, le 41 Grand Place a connu beaucoup de dossiers, beaucoup de revers, mais cette fois une nouvelle mouture de logements est en cours. « Dans mon cabinet, on travaille sur un projet à cet emplacement depuis 2006« , explique l’architecte du projet.

Huit appartements hôtels aux étages, plus un logement privé, au rez-de-chaussée un commerce de bouche, et une antenne de la Caisse d’Epargne.

Coeur de Ville

Compte tenu de la nouvelle campagne de fouille à venir, les travaux s’orientent sur les réseaux au sein des Jardins de l’Abbatiale, puis à travers la création d’un parking de 40 places en bout de place.

« Ce tour des chantiers met en exergue 15 millions d’euros de travaux pour le public. 15 millions d’euros également pour le privé, plus l’opération avec le bailleur social SIA. Saint-Amand-les-Eaux est en chantier permanent, c’est la marque d’un rythme de développement permanent », conclut Alain Bocquet.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 14 octobre 2018
chantiers Saint-Amand-les-Eaux
Saint-Amand, une ville en chantier permanent
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email