Nouvelle installation d’une halle semi-couverte en zone rurale, la commune de Mastaing bénéficie dorénavant de cet équipement de proximité en faveur du circuit-court, voire des manifestations locales.

(Ludovic Aiguier, Alain Bocquet, et Anne-Sophie Granato)

Une construction en collaboration avec l’Architecte des Bâtiments de France

A deux pas de l’église de Mastaing, une halle semi-couverte se dresse au milieu d’un espace vert, imposante par sa taille, elle prend tout l’espace visuel. « C’est la 20ème halle installée dans une commue rurale par la Porte du Hainaut, c’est la plus haute de toutes les réalisations. En 2019, quatre nouvelles sont prévues sur Wavrechain-sous-Denain, Thun-st-Amand, Marquette-en-Ostrevent, et Brillon, puis 3 autres en 2020, soit au total 27 concrétisations de halles en zone rurale », explique Alain Bocquet, le président de la Porte du Hainaut.

Cette 20ème réalisation a ses particularités. « Nous sommes près de l’église sur un site médiéval. Les ABF (Architecte Bâtiment de France) sont donc intervenus. Après une période de fouille, nous avons pu lancer notre projet. Par contre, nous voulions de l’ardoise pour la couverture, c’est de la tuile, nous souhaitions de la pierre pour le bâti, c’est du bois avec des volets de fermeture rouges pour rappeler la brique. Je remercie Alain Bocquet, et les services de la Porte du Hainaut, pour cette installation », commente Ludovic Aiguier, le premier magistrat de Mastaing.

Vaste halle de Mastaing

Cette halle de Mastaing a coûté 479 305 €, soit dans la limite habituelle maximale de 500 000 € HT par projet. Elle a bénéficié hors CAPH d’une participation exceptionnelle de la région Hauts-de-France de 125 000 € via le PRADET, un fonds régional dédié à l’aménagement et à l’équilibre des territoires. « La région des Hauts-de-France s’est engagée, le 08 juillet dernier, dans une politique volontariste de redynamisation de la ruralité », déclare Anne-Sophie Granato, conseillère régionale.

Comme pour chacune de ces installations de proximité, son occupation doit s’organiser par la commune. A charge des élus de mettre de la vie dans ce lieu semi-ouvert, marché de proximité avec des producteurs locaux, animations locales, manifestations officielles, les débouchés sont multiples pour la commune, et notamment au sein d’une réalisation aussi imposante que celle de Mastaing.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 16 décembre 2018
Halle semi-couverte Ludovic Aiguier Mastaing
Inauguration de la grande halle de Mastaing
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email