Depuis 2009 annoncé sur Saint-Amand-les-Eaux, le village artisanal du Saubois a vécu sa première pierre comme une naissance après maintes fausses couches. Un événement attendu par le monde de l’Artisanat, car les espaces adaptés à ces activités sont assez limités en ville.

Alain Bocquet, Président de la Porte du Hainaut : « Ce village du Saubois est un projet ambitieux pour les artisans, TPE, PME coincés en ville en terme logistique »

Installé sur le Parc d’Activités du Saubois, né en 2015, ce village artisanal revient de loin. « Nous avons connu une difficulté avec une labellisation régionale avortée, en 2012/2013. Ensuite, le Parc d’Activités de Sars-et-Rosières, en bord d’autoroute, était en concurrence directe avec ce village artisanal. Aujourd’hui, il est quasi plein », souligne un responsable commercial de la « SEM Ville Renouvelée », en charge de l’exploitation commerciale du site.

Pour autant, cette configuration a des atouts indéniables pour ces professionnels. « Certes, ces modules ne sont pas destinés à une activité avec une recherche importante de lisibilité, nous ne sommes pas en bord d’autoroute etc. Par contre, c’est un module éprouvé avec un volume adapté aux artisans, plafond de 6 mètres, le camion peut rentrer, avec un espace important de stockage, un bureau sous mezzanine, c’est totalement adapté », explique Dominique Givois, Directeur général de la SEM Ville Renouvelée.

« Il n’existe pas assez de ce projet de ce type pour les artisans », Dominique Givois

D’ailleurs, le DG conforte son propos : « C’est une offre qui fonctionne pour les artisans sur de nombreux territoires. Pour 5 000 à 6 000 € par an, un artisan peut s’installer dans un atelier. Il n’existe pas assez de ce projet de ce type pour les artisans ».

Dominique Givois

La concrétisation de ce projet fut possible grâce à l’investissement (seul) de la Porte du Hainaut. « Nous sommes l’investisseur unique, aucun autre institutionnel n’a soutenu ce projet. Ce village artisanal du Saubois est un projet ambitieux pour les artisans, TPE, PME coincés en ville en terme logistique, notamment dans la cité thermale. Cette réalisation débute par la construction d’un Hôtel d’entreprises sur 715 M2 avec un Showroom de plus de 100 M2, 6 ateliers, et 3 bureaux. Il sera achevé fin 2019 », commente Alain Bocquet. Sur cette 1ère phase « 3 ateliers sont déjà (pré) réservés », précise Dominique Givois.

Ensuite, dès que cet ensemble sera rempli, deux phases de construction pourront démarrer sur un deuxième bâtiment avec 5 ateliers et 3 bureaux, puis le 3ème bâtiment avec 7 entrepôts et 3 bureaux. Au final, ce village artisanal représentera un coût pour la CAPH de 2 120 967 millions d’euros sur 1 740 M2.

Le volet esthétique sera à l’image de cette proposition, moderne et efficace. Les matériaux seront composés en principal de bardage bois horizontal entremêlé avec des lames en aluminium coloré, mais également des toitures basses végétalisées, un accès poids lourds, et plus de 30 places de parking.

« Nous récoltons les fruits de nos investissements », Alain Bocquet

Face au climat ambiant, le président de la CAPH met en exergue la politique volontariste de l’intercommunalité avec notamment la création de multiples parcs d’activités. « En 2018/2019, 40 nouvelles entreprises vont s’installer sur la Porte du Hainaut. Je rappelle que sur ce territoire, vous avez encore 40% d’emplois d’origine industrielle », explique Alain Bocquet.

Alain Bocquet

Outre l’activité économique, l’impact sur l’emploi est également la ligne d’horizon. « Nous enregistrons des baisses de demandeurs d’emplois de – 1,5 % sur la Porte du Hainaut, et de – 9% sur Saint-Amand-les-Eaux. Le Parc de Brillon, Rosult et Sars-et-Rosières est quasi plein, des entreprises comme Safran/Air France/KLM s’installent, et ailleurs sur ce territoire GSK (production de vaccins) avec près de 1 000 emplois. Nous récoltons les fruits de nos investissements  », conclut le président de la CAPH.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 23 mars 2019
Alain Bocquet Dominique Givois Saint-Amand-les-Eaux SEM Ville Renouvelée Village artisanal du saubois
Le village artisanal sur Saint-Amand dans sa dernière ligne droite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email