Vendredi soir au stade du Hainaut, les Valenciennois ont réussi à remporter un match capital pour assurer leur maintien en Ligue 2. Ils ont battu le Havre grâce à un but de Nathaël Julan. C’est un ouf de soulagement à une journée de la fin du championnat. Les hommes de Réginald Ray occupent la 13e place.

Solides défensivement

Un peu de tension, bien légitime, dans les premières minutes pour les Valenciennois. Il faut attendre la 8’ minute pour voir Masson tenter une frappe non cadrée. Le Havre est proche d’ouvrit le score sur un centre de Ferhat qui traverse la surface de réparation mais ne trouve pas de coéquipier (12’). Le grand attaquant valenciennois (1,96 m)  bute sur le gardien après avoir été servi dans la course par Mauricio (21’). Nathaël Julan, encore lui, est en confiance, il tente une frappe lointaine (25’) après avoir vu le gardien havrais légèrement avancé. Les Valenciennois poussent : ciseau de Niakaté (29’), tête de Nestor (31’), Ciss (34’), Julan (39’) mais ne convertissent pas leurs occasions. Attention aux Havrais, toujours dans la course au top 5 : frappe de Gory (38’), le ballon frôle le poteau de Perquis puis centre de Ferhat (42’) mais Nestor est vigilant devant Kadewere.

Peu après la pause, la délivrance pour le VAFC arrive sur un coup franc de Robail repris de la tête par Julan (1-0, 55’). Le Havre s’accroche, frisson dans les tribunes quand Fontaine seul tente une reprise (66’)…à côté. Les Valenciennois ont la balle du KO sur une récupération de Mauricio qui loupe sa passe pour Robail (72’). Robail fait à son tour un mauvais choix dans la dernière passe (83’). Le public valenciennois encourage ses protégés qui doivent encore tenir. Pour son dernier match à Valenciennes, le capitaine Roudet (37 ans, 552 matchs dont 184 avec le VAFC) a une occasion de but sur un centre de Cabral mais le numéro 10 est pris par le défenseur (85’). Trois minutes de temps additionnel. Sébastien Roudet sort, il est acclamé par tout le stade. Les Valenciennois tiennent bon et préservent leur victoire.

« C’est une immense joie »

L’entraîneur valenciennois Réginald Ray est soulagé, « nous nous sommes fait peur sur la fin de saison, notamment à domicile. Nous nous sommes mis la pression seuls. Nous avons maîtrisé globalement la partie. Le but de Nathaël est libérateur. Quelle que soit la manière l’important c’était de gagner. Globalement la victoire est méritée. Ce n’est jamais simple d’autant plus que l’enjeu était fort. Je suis content pour les joueurs, le staff, le club, les supporters. Assurer le maintien devant nos supporters c’est bien, nous avons pu fêter Johan (Ramaré) et Séb (Roudet) par rapport à leur investissement au club et à leur carrière. Cette victoire nous évite d’aller à Auxerre pour un match couperet. Nous allons passer la semaine sereinement. Nous avons vécu une saison pénible, une fin de saison très pénible. Nous allons bien finir à Auxerre et grappiller des places au classement ».

Sébastien Roudet
, qui a symboliquement remis le brassard de capitaine à Loïc Nestor, a remercié le public « pour les années passées. Le maintien c’est une immense joie. Sans vous nous n’aurions pas pu gagner le match. Nous avons gagné dans la difficulté, nous avons fait preuve de caractère, de beaucoup de cœur, de solidarité, c’est ce qui a fait la différence. Je souhaite le meilleur au VAFC pour l’avenir, c’est-à-dire retrouver la Ligue 1. Allez VA ! ».

Pour l’entraîneur havrais Oswald Tanchot, « nous savions qu’il y avait la mobilisation générale ici. Nous avons fait un match intéressant mais il nous a manqué de l’intensité offensive dans les 30 derniers mètres. Nathaël Julan a été formé au club du Havre, félicitations à lui et à Valenciennes. Nous sommes déçus de ne pas avoir fait mieux mais Valenciennes a fait le match qui fallait. Le bilan de la saison ? Nous n’avons pas su surfer sur la dynamique de la saison dernière. Il nous a manqué beaucoup de choses offensivement. Nous avons pris trop de buts à domicile. Tout n’est pas à jeter. C’est bien de jouer le dernier match à domicile, il n’y a pas d’enjeu. A nous de faire le meilleur match possible et faire plaisir au public ».

 Valenciennes – Le Havre : 1-0 (0-0)

13130 spectateurs

Buts : Julan (55’) pour Valenciennes.

Valenciennes : Perquis – Cuffaut, Nestor, Niakaté, Ciss – Ramaré, Masson – Mauricio (Cabral 79’), Roudet (Arib 90’), Robail (Raspentino 90’+2) – Julan.

Le Havre : Balijon – Bese, Ozdemir, Bain, Camara – Fontaine, Gueye (Basque 80’) –Ferhat, Youga (Assifuah-Inkoom 73’), Gory – Kadewere ( Abdelli 63’).

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 11 mai 2019
Oswald Tanchot Réginald Ray Sébastien Roudet VAFC
(Football) Ouf le VAFC assure son maintien…
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email