Comme chaque année, le classement référence du journal « Le Point » des établissements de santé en France est très attendu par les acteurs de santé. Depuis plusieurs années, ce diagnostic indépendant met en exergue la qualité du Centre Hospitalier de Valenciennes, une fois encore l’hôpital public de Valenciennes figure en bonne place… !

Le CHV poursuit son développement sur tous les fronts

Cette enquête récurrente du Journal « Le Point » est diversement appréciée suivant la situation de l’établissement de santé. Sans relation d’activité, c’est un peu le guide « Michelin » de la santé publique, de grands sourires et de grandes déceptions marquent cette sortie redoutée par tous les services.

Pour sa part, le CHV peut se satisfaire depuis de nombreuses années d’un classement flatteur à plus d’un titre sous la houlette de l’ancien directeur Philippe Jahan, tout comme du nouveau Rodolphe Bourret. En effet, depuis 2009 avec l’inauguration du nouvel écrin hospitalier, hôpital public Jean Bernard (JeanBernardValenciennes), le CHV poursuit son ascension.  Toutefois, ce développement s’inscrit dans un nouveau cadre de la santé publique lancé par convention en juillet 2016 (Convention_constitutive_GHT_Hainaut_Cambresis), en l’occurence celui du Groupement Hospitalier de Territoire du Hainaut regroupant 12 établissements de santé dans le sud du département dont celui de Valenciennes comme site de référence.

Dans cet article fouillé, le CHV apparaît en 32ème position sur 500 sites répertoriés, c’est surtout le 1er Centre hospitalier général de France derrière les Centre Hospitalier Régionaux Universitaire, mais pas tous…puisqu’il y a 32 CHRU (réseau CHU) en France. Ce classement constitue le meilleur résultat depuis 20 ans, un résultat très probant pour toutes les équipes du CHV qui, ne l’oublions pas, est le 1er employeur de Valenciennes avec plus de 5 000 fiches de paye… !

Ensuite, les spécialités sont passées au crible avec des entrées et des sorties. Le CHV est présent dans ce classement dans 33 spécialités contre 30 en 2018. « Si nous ne sommes plus présents dans le classement de la chirurgie du dos et de la pneumologie, nous faisons désormais partie des 50 meilleurs établissement de l’Hexagone en ce qui concerne les troubles du sommeil (35e), la chirurgie de l’épaule (28e), la leucémie de l’adulte (20e), le cancer de la vessie (32e) ainsi que la chirurgie testiculaire des enfants et adolescents (28e). Nous progressons également de manière significative dans le traitement des AVC (10e en 2019 vs », mentionne le Christopher Albano, directeur de la communication du CHV.

Que ce soit dans le domaine bâtimentaire avec bientôt un nouveau pôle psychiatrique sur le site Avenue Desandrouin comme sur le développement de nouvelles spécialités en passant par la mise en place de services de santé plus mobile en faveur des autres hôpitaux publics du GHT Grand Hainaut, le CHV est dans une phase de croissance. Et en même temps, il n’a pas vraiment le choix pour faire face au défi sanitaire tant de fois relaté dans la presse locale et régionale.

La population attend toujours plus de l’hôpital public face à une carence actuelle de l’offre de premier soins. Ce classement démontre, si besoin était, que le CHV est au coeur de l’action de santé, mais il est surtout prêt face à une recomposition au plus haut niveau de la chaîne de santé.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 23 août 2019
CHV Classement Le Point
Le CHV 1er Centre hospitalier général de France
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email