Clairement, le contexte si particulier de cette élection locale a joué sur la participation, et sur un résultat très attendu. L’abstention a gagné au 1er tour partout, mai surtout une grande majorité de sortant(e)s ont réalisé des scores bluffants, un coté rassurant pour les électrices et les électeurs qui s’étaient déplacés ce dimanche 15 mars 2020, on peut le comprendre dans cette situation chaotique et inédite !

La prime au sortant dans le Valenciennois

Les élections au 1er tour d’Alain Bocquet (50,96%) sur Saint-Amand-les-Eaux, et d’Yves Dusart (73,70%) sur Saint-Saulve, voire Dominique Savary sur Trith-st-Léger avec 52,17%, n’ont surpris personne. On peut souligner également Laurent Degallaix (51,02%), pas du tout favori au 1er premier tour, avec une belle performance sur la ville centre. Par contre, elles furent nettement plus surprenantes ailleurs comme sur Onnaing où Xavier Jouanin, malgré six listes, enregistre un score conséquent de 60,09%. Ensuite, le coup de tonnerre de cette élection de proximité fut l’élection au 1er tour d’Anne-Lise Dufour (57,11%), même ses collègues maires ne pariaient pas sur ce score dans le Hainaut, et sur les deux tours. C’est dire la performance majuscule de la maire sortante !

De coté du Rassemblement National, c’est un échec personnel de Sébastien Chenu dont la carrière politique pourrait subir un coup d’arrêt. On le voyait déjà candidat tête de liste aux régionales afin de défier Xavier Bertrand, plus acquis du tout !!!

Ensuite, le score impressionnant de Pierre-Michel Bernard 72,82% sur Anzin, certes favori, mais pas à ce niveau, mais également la réélection sans ambiguïté de Pierre Griner (59,34%) sur Quievrechain.

Entretien avec 4 autres sortants élus au 1er tour que l’on attendaient pas forcément à ce niveau de score sur Beuvrages, Raismes, Prouvy, et Aulnoy-lez-Valenciennes.

Sur Beuvrages, Ali Benyahia a renversé la table dans une élection où tout était possible. On s’attendait à un second tour avec une triangulaire, que nenni, Ali Benyahia remporte une belle victoire avec un score éloquent de 58,45%.

« Cette victoire me rappelle celle de 2001. Nous avions connu une émotion intense également à cette époque. Une foule impressionnante m’attendait à la salle Dubedout qui scandait mon nom, cela m’a beaucoup ému ! », explique-t-il.

Ensuite, il a une pensée profonde « pour André, c’était un peu mon père spirituel ! », mais sans oublier la politique « cette élection constitue un désaveu pour la liste sortante soutenue par Mme le maire. Les Beuvrageois n’aiment pas l’usurpation. Ils ont envoyé un message fort, car il faut faire ses preuves avant de donner des leçons. Il faut gagne sa légitimité sur le terrain. Les Beuvrageois n’ont pas apprécié cette farce ».

Résultats Beuvrages (abstention 58,40%) :

Ali Benyahia : 58,45%

Dominique Mary : 25,45%

Michel Domin : 16,10%

Sur Raismes, Aymeric Robin était le favori, mais peu de monde l’attendait vainqueur au 1er tour. Il a enterré sur un tour toutes les critiques à son endroit et celle de son équipe. On rappelle que cette candidature du maire sortant faisait face à La personnalité de cette élection, le président du VAFC, pas une anecdote loin de là. « C’est un soulagement durant une campagne très particulière. C’est un signe d’encouragement pour moi et mon équipe, un lien de confiance s’est établi entre notre équipe et la population. Elle me fait confiance pour mener à bien ce projet jusqu’au bout. Les Raismois dans un contexte très particulier n’ont pas cédé aux chants des sirènes et ont fait preuve de beaucoup de discernement ».

Résultats Raismes (abstention 58,98%) :

Aymeric Robin : 64,66%

Eddy Zdziech : 31,45%

Sonia Bertin Benbarek : 3,89%

Sur Aulnoy-lez-Valenciennes, Laurent Depagne a réalisé un score stratosphérique. « Compte tenu du contexte que nous connaissons, c’est un plébiscite. Je rappelle que je fus élu en 2005 avec 51%, 2008 65%, 2014 69%, et cette fois 2020 avec 83,17%, c’est un parcours intéressant », explique le nouvel édile pour six ans.

Par ailleurs, il ne perd pas son sens politique : «  Ce score est une humiliation pour le Rassemblement National, et plus particulièrement une lourde défaite pour Sebastien Chenu qui a passé du temps et s’est beaucoup investi sur Aulnoy-lez-Valenciennes », conclut-il, pas un détail ce résultat au final !

Résultats Aulnoy-lez-Valenciennes :

Laurent Depagne : 83,14%

Pierre Nisol : 16,86%

Sur la commune de Prouvy, Isabelle Choain enchaîne avec un 3ème mandat. « On s’est plus que maintenu puisque nous avons réalisé un point de plus qu’en 2014. Objectif atteint ! Nous avons effectué une campagne propre du début à la fin sans jamais faire un écart. Ce résultat est également le résultat du travail accompli tout au long de ce mandat, mais également notre proximité avec les habitants. En plus, sur une petit commune, on connaît nos gens, On peut offrir aux habitants un rendez-vous avec le maire ce qui est plus compliqué dans une grande commune », explique la première magistrate.

L’édile rappelle que ce n’est pas le fruit du hasard, ni celui du Coronavirus « qui m’a desservi pour ce scrutin. Il y a eu 200 électeurs de moins qu’en 2014. De nombreuses personnes âgées m’ont contacté en me disant qu’elles avaient peur de venir voter. Nous aurions pu atteindre 80% sans ce contexte sanitaire ! ».

Résultats sur Prouvy :

Isabelle Choain : 74,88%

Jean-Marc Lepage : 25,12%

Voilà, une page se tourne et nous sommes dans l’attente de savoir quand la suite de cette municipales, à jamais inédite dans nos mémoires, va se poursuivre pour les candidat(e)s encore dans l’attente.

Retrouvez des réactions d’autres communes du Valenciennois sur https://www.va-infos.fr/2020/03/16/anzin-et-saint-saulve-dans-un-fauteuil-majoral-marly-attend-toujours-son-nouveau-maire/

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 16 mars 2020
Ali Benyahia Aulnoy-lez-Valenciennes Aymeric Robin Beuvrages Elections municipales Isabelle Choain Laurent Depagne Prouvy Raismes
L’effet blast des sortants dans le Valenciennois !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email