Ce jeudi 30 avril 2020 est incontestablement une première historique, l’Etat français a présenté une carte de déconfinement sanitaire territoire par territoire. Le département du Nord est sans surprise en zone « Rouge » en attendant cette donnée gravée dans le marbre le jeudi 07 mai prochain, la date référence pour une sortie de confinement le lundi 11 mai.

50 nuances de déconfinement dans une république unique et indivisible 

Fort de cette donnée sanitaire, en coordination étroite avec le Préfet/Sous-Préfet dans un cadre national précis, « une marge de manoeuvre » serait laissée aux édiles sur les mesures locales à prendre ou pas, lourde charge indéniablement sur le chemin escarpé entre le tout sanitaire, et le tout économique. Assurément, la conjugaison des deux serait un savant mélange bigarré, mais ce dernier sera très influencé par le sentiment personnel du Premier magistrat, responsable au bout du bout. Néanmoins, un aménagement de la loi d’urgence sanitaire a été demandé au 1er Ministre, par les associations d’élus, afin de réduire la responsabilité pénale des maires sur ce sujet. Le choix final des édiles sera fortement lié à cet aménagement de la loi… !

Dans le Valenciennois, le choix des édiles, concernant les écoles communales, les espaces et équipements publics, le port du masque dans sa commune le 11 mai (?), etc., seront-ils concertés par l’intermédiaire des agglo (comme celle de Lens-Liévin communiquant avant le dévoilement de cette carte) ou différenciés communes par communes ?

Autant de questions à vivre dans une situation inédite, nous sommes très loin d’une campagne électorale, d’une terriblement banale élection municipale, mais des choix de femmes et d’hommes face aux décisions les plus importantes depuis la fin de la seconde guerre mondiale. C’est un choix indéniablement holistique, déchiré entre sa croyance personnelle, sa connaissance profonde de cette situation globale autant que faire se peut, et un raisonnement rationnel du risque.

Face au mur, certain(es) surprendront agréablement, certain(e)s ne seront pas à la hauteur. Tout découlera dans la capacité à gérer le doute, à contenir la terreur du lendemain, voire du rapport avec son prochain ou à court, moyen, et long terme avec une vue globale sur tous les paramètres. Il n’y aura pas de 2ème chance pour tous les maires de faire bonne figure face à la 1ère pandémie vécue au plus près de ses administrés par les maires !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 30 avril 2020
Covid-19 Hainaut Valenciennes
Le 11 mai en « rouge » dans le Nord, mais what else !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email