Au fur et à mesure des jours qui passent, du soleil persistant, nous voyons l’impatience gagner la population, car le confinement a pesé sur le mental du foyer, il faut prendre une bouffée d’oxygène même polluée ! Cette deuxième étape du déconfinement en France est psychologiquement fondamentale. Elle devrait redonner un supplément d’âme à l’animal social que nous sommes tous, déboussolé sans sa ration de liberté, un enseignement intéressant à l’heure du numérique pourtant grand vainqueur de ce confinement d’Etat.

Déconfinement 2, refaire les gestes qui sauvent, respirer la ville ou la campagne, consommer près de chez soi, échanger avec son prochain !

Nouvelle phase de décompression sanitaire, ce mardi 02 juin marque une étape majeure dans le retour à une certaine « normalité » dans le Valenciennois. L’heure est à l’ouverture des écoles, des collèges de la 6ème à la 3ème, des lycées généraux et professionnels, d’un retour as usual dans le cadencement des transports publics, des Parcs et Jardins, des Musées et Monuments, des fameux lieux de vie si indispensables, les Cafés, Hôtels, Restaurants, même si nous devons attendre plus longtemps encore pour les cinémas, le 22 juin, voire les piscines suivant leurs différents protocoles sanitaires. Enfin, et ce n’est pas le moindre des changements, la fameuse barrière des 100 km tombe au grand soulagement du monde du tourisme, voire tout simplement des réunions familiales. Au niveau du déplacement outre Quiévrain, cette frontière devrait s’ouvrir pour le 15 juin prochain, quid pour les déplacements plus éloignés entrant et sortant.

En l’absence de vaccin avant 2021, les mesures barrières doivent s’appliquer avec toujours autant de sérieux. Maintenant, plus les semaines vont passer, plus la population va se relâcher la peau léchée par le soleil. C’est pourquoi, toutes les manifestations sont annulées en juillet et août, les regroupements au sein des structures d’accueil etc. C’était le moyen le plus tangible afin d’éviter une source de propagation du Covid-19 avec un cluster grand format complètement ingérable. Le meilleur exemple fut cette réunion d’une communauté religieuse dans le Grand-Est, en début d’épidémie en Europe, dont les participants ont irrigué la France entière du Covid-19… !

Cette deuxième phase est également indispensable pour remettre l’économie de proximité à l’endroit. Si en 2008, la crise des subsprimes a ébranlé les places financières, secoué les banques traditionnelles, électrisé les grands multinationales, l’atterrissage sur l’économie du quotidien ne fut pas spectaculaire. A contrario, le 1er payeur de cette crise du Covid-19 sera votre commerce au coin de la rue, tant au niveau de son activité que des emplois au sein de l’entreprise. Le 4ème trimestre 2020 est redouté par tous les analystes économiques. Donc, ne l’oubliez pas. A cette occasion, voici un bon moyen de participer à cette relance de l’économie locale https://www.va-infos.fr/breve/bon-dachat-solidaire-sur-la-market-place-du-grand-hainaut/

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 1 juin 2020
Covid-19 déconfinement
Déconfinement 2, la vie (presque) ordinaire pour un moment (presque) extraordinaire !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email