Le Musée Vivant des Enfants (MVE), situé à Fresnes-sur-Escaut, est une association spécialisée dans les arts plastiques, et particulièrement la sérigraphie, même si bien d’autres médiums sont proposés aux publics, essentiellement, comme son nom l’indique, des enfants. Les locaux, installés dans une ancienne brasserie, sont composés d’un grand atelier, et d’une cave voutée qui accueille plusieurs expositions par an. Fruit d’un partenariat entre l’Éducation nationale et la municipalité, il a vu le jour en 2001 sous l’initiative du maire Luc Coppin.

Nous sommes accueillis par la pétillante Mélanie, qui est à la fois secrétaire/comptable mais aussi médiatrice, et parfois co-animatrice d’ateliers. Mais elle est surtout une pépite quand il s’agit de raconter l’histoire du lieu. Elle m’a d’ailleurs confié quelques secrets qui se cachent sous les voûtes de la cave, où se trouvent actuellement les œuvres d’Antoine Liebaert.

L’installation présente des tapisseries composées de chutes de tissus de grandes enseignes, rebuts de la fast fashion. L’artiste a tout d’abord dessiné ses « tableaux » pour les faire tisser par un artisan marocain. Le lien entre l’art et l’artisanat prend ici toute sa signification.

On peut également y voir des sculptures composées d’étains et de céramiques qui ont donné lieu à des ateliers pour les enfants.

L’ensemble compose une scénographie à la fois intime et collective, spirituelle et folklorique. Ce mélange d’influences peut alors fédérer tous les publics, initiés ou non, adultes ou enfants.

Cette exposition est proposée par le Printemps Culturel dans le cadre du dispositif les quartiers vers l’art, l’art vers les quartiers.

 

La période estivale est habituellement propice à de nombreux projets, comment la structure a elle géré son organisation cette année ?  

Conséquence de l’actualité, cette exposition d’Antoine Liebaert installée depuis mars au Musée a tout d’abord pris la forme d’une exposition virtuelle.

Mais depuis début juin, des visites composées de petits groupes ont pu se dérouler.

En ce qui concerne les ateliers, les animateurs vont essentiellement se déplacer dans les centres de loisirs ou dans les maisons de l’enfance plutôt que ce soient les groupes qui investissent les lieus. Mais le MVE* a fait exception pour quelques groupes réduits.

Un groupe de jeunes de la maison de l’enfance de Condé sur Escaut était, à mon arrivée, accompagné de l’artiste et animateur Régis Marie. Ils étaient en pleine conception de cœurs en aquarelle, s’inspirant de la technique de la mosaïque, dans le cadre d’un projet intitulé Haut les cœurs. Ces dessins devraient être imprimés en très grand sur les murs de la ville.

Contrairement à un simple atelier d’arts plastiques, le lieu est réellement dans une démarche de projet. D’ailleurs, Régis Marie ne propose jamais d’ateliers sans une finalité particulière, en lien avec un événement ou un lieu par exemple.

Les enfants sont dans une découverte exigeante de pratiques artistiques avec bien souvent, une ouverture à l’histoire des arts et aux artistes, anciens ou contemporains. D’ailleurs, dans le cadre de partenariats, c’est l’artiste en résidence qui part de sa pratique pour proposer un atelier.

Le MVE est un projet unique en son genre dans la région, dans lequel les écoles se sont fortement impliquées. Les habitants sont également souvent sollicités et la structure est souvent accompagnée de bénévoles comme les parents.

Même s’il est avant tout tourné vers les enfants, des activités sont proposées aux adultes notamment le samedi matin avec un atelier de sérigraphie encadré par Régis Marie.

​Une exposition annuelle thématique présente les travaux réalisés pendant l’année aussi bien dans le cadre des stages et ateliers que dans les interventions auprès des scolaires. Elle a habituellement lieu en juin lors du festival « Les agités du mélange ». Cette année, les événements sont décalés au week-end du 4-5 et 6 septembre, on l’espère très fort !

Ce sera aussi l’occasion de fêter les 20 ans du lieu. Nous ne pouvons que leur souhaiter de perdurer encore de nombreuses années.

Jane Huvelle

Ateliers d’arts plastiques/Facebook : musée vivant des enfants/Contact :mve@live.fr

06 63 11 27 43, 03 27 44 29 48, 17, rue Pasteur, 59970 Fresnes sur Escaut

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Jane Huvelle le 16 juillet 2020
activités estivales Fresnes-sur-Escaut Musée vivant des enfants
(Fresnes) Le Musée Vivant des Enfants, un été presque normal…
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email