Valenciennois

(Bruay) La majorité prend son rythme public…

Comme tous les conseils municipaux, cette fin d’année 2020 est marquée par des ajustements multiples au regard de cette situation économico/sanitaire inédite. Nouvelle adjointe, aide économique, convention habitat indigne, rien d’extraordinaire dans les affaires publiques, presque une soirée as usual sauf que… !

Sylvia Duhamel : « Que ces choses (privées) ne reviennent plus devant ce Conseil municipal »

Evidemment, l’incident du dernier Conseil municipal était encore dans tous les esprits. En effet, Anne Dytrych avait annoncé en Conseil municipal la désolidarisation de 28 colistiers, sur 33, de la liste emmenée par Julien Becourt battue au 1er tour le 15 mars 2020. A ce titre, élue au Conseil municipal, elle ne fait plus partie du groupe d’opposition de Julien Becourt.

Suite à cette intervention au précédent Conseil municipal, Julien Becourt prend la parole en début de séance. « Le 09 novembre dernier, le Tribunal de Grande Instance de Valenciennes a reconnu mon innocence et débouté la partie adverse », clame Julien Becourt. Anne Dytrych répond tout de go : « M. Becourt affirme ce qu’il veut, mais la réalité est que la procédure civile a été déboutée, mais la procédure pénale est toujours en cours (d’instruction). Ce sont des affaires privées qui n’ont rien à voir avec la désolidarisation de la liste avec Julien Becourt suite à de multiples faits politiques ».

Sylvia Duhamel met fin à ces interventions par un souhait sans équivoque : « Que ces choses (privées) ne reviennent plus devant ce Conseil municipal ! »… rien n’est moins sûr !

Michèle Dupuis, 9ème adjoint

Michèle Dupuis, élue 9ème adjointe !

La vie démocratique suit son cours avec, comme dans plusieurs autres communes du Valenciennois, des changements dans les fonctions d’adjoints. « Emmanuelle Gilson a démissionné pour des raisons professionnelles. Je vous propose la candidature de Michèle Dupuis comme 9ème adjointe reprenant les délégations de Mme Gilson, Culture, Enseignement, Petite-Enfance », précise l’édile de la commune. Mme Michèle Dupuis a été élue avec 30 votes favorables et 3 abstentions.

Aide aux commerçants par ricochet !

Après une redistribution d’une partie des indemnités des élus à l’Union locale des Commerçants, le Conseil municipal a conventionné avec la Région des Hauts-de-France dotée d’une compétence économique. Ainsi, par ce chemin administratif détourné, très normatif, la région des Hauts-de-France a pu verser une subvention à la commune de Bruay-sur-l’Escaut afin de soutenir 12 commerçants/artisans pour une somme totale de 8 350 €. Avec un peu d’humour grinçant, on peut se demander si les bénéficiaires devront afficher une Attestation… de bonne réception des fonds publics !!!

Convention habitat indigne

Les 35 communes de Valenciennes Métropole votent l’adhésion à une convention partenariale avec la CAVM relative à l’habitat indigne. A ce titre, Sylvia Duhamel souligne « nous avons un hébergement d’urgence, c’est insuffisant ! Nous avons un projet en cours pour la mise à disposition d’un second hébergement d’urgence ».

Subvention aux associations…

Sylvia Duhamel et Michèle Dupuis

Alors que les budgets municipaux en 2020 sont impactés par les baisses de recettes et les hausses de dépenses sanitaires, des ajustements sont nécessaires pour permettre tout simplement à certaines structures de survivre. Dans ce cadre, l’association Bruay Sports et l’Amical du personnel bénéficient « d’une avance de 50% de la subvention 2021 sur la base de cette versée en 2020 ».

Tout cela n’est qu’un avant goût dans le Valenciennois où certaines communes annoncent, en coulisses, que les subventions versées aux associations vont connaître un reflux historique, après la casse économique et sociale, le tissu associatif pourrait lui aussi boire la tasse !

En bref :

Depuis mais 2014, Laurence CUVILLIER était la DGS de la commune de Bruay-sur-l’Escaut, elle part vers d’autres fonctions. En 2014, c’était un retour sur le Valenciennois après un passage au sein de l’agglo Val de Sambre, car cette fonctionnaire territoriale était chargée de mission dans la structure NEOVAL afin de soutenir les entreprises installées dans la Zone Franche Urbaine sur le Valenciennois.

Le PLUI (Plan Local d’Urbanisation Intercommunale) prendra effet le 01 janvier 2021, mais « nous conserverons notre autonomie pour l’instruction des dossiers », précise l’adjoint en charge de l’urbanisme.

La municipalité lance un recrutement pour le suivi des marchés publics et des subventions. Cette fonction est devenue « essentielle » dans la vie d’une collectivité locale de plus en plus dépendante des recettes hors les murs.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires