1. Accueil
  2. Accueil
  3. Le commerce de proximité en… Or !
AccueilTerritoire

Le commerce de proximité en… Or !

Parfois, vous avez un alignement des planètes en faveur du commerce de proximité. En effet, mercredi 17 février, trois commerçants de proximité ont reçu le label très prisé d’« Artisan en Or », deux sur Valenciennes, et un sur Raismes. Outre la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Hauts-de-France, la CGAD, les maires de ces deux communes étaient présents, Laurent Degallaix et Aymeric Robin, très concernés comme leurs confrères par ce sujet, mais the cherry ont the cake est qu’ils sont également les Présidents respectifs des deux intercommunalités du Valenciennois dont la nouvelle compétence « Commerce » rentre de plain-pied en ligne de compte.

Philippe Guilbert : « Artisan en Or est un label de qualité »

Evidemment, la Covid a complètement paralysé les cérémonies de labellisation 2020. Nous sommes de fait en session de rattrapage en attendant la mouture 2021. La matinée a donc commencé par une remise de label chez la Boulangerie de M. et Mme Santraine, rue de Mons à Valenciennes. « Nous avons également une Boulangerie, rue Gambetta, sur Condé-sur-l’Escaut », précise M. Santraine.

Label Artisan en Or chez M. et Mme Santraine

Pour la CMA, en présence de Patricia Fournier, référente du territoire pour la CMA Hauts-de-France, Philippe Guilbert, Président de la CGAD du Nord (fédération alimentaire) et en charge d’Artisan en Or, précise qu’« Artisan en Or est un label de qualité avec des contraintes et des contrôles. L’entreprise est contrôlée à plusieurs niveaux, la capacité d’accueil (physique et humaine), l’espace de travail, l’obligation d’une fabrication maison minimum à 80%, mais également l’achat au niveau régional de ses matières premières ».

 « En six mois, nous avons 14 nouveaux nouvelles enseignes », Laurent Degallaix

Le maire de Valenciennes, Laurent Degallaix, en profite pour glisser un message positif sur le tissu local. ” En six mois, nous avons 14 nouveaux nouvelles enseignes. Depuis la rue piétonne, vous aurez 500 mètres de linéaire sans une cellule vide. Ensuite, la rue Vieille Poissonnerie n’aura très prochainement plus que 4 cellules vides (contre une quinzaine il y a peu)“.

M. Pottier et Mme Havret

Ensuite, la visite s’est poursuivie chez Mme. Havret et M.Pottier, boucherie-charcuterie Place du Hainaut, où « vous avez un double label Artisan en Or, boucherie et charcuterie », précise la responsable Artisan en Or pour la CMA Hauts de France.

A noter que cette entreprise a surfé sur ce besoin de proximité du consommateur. En effet, il a déployé des casiers dans un village (Bermerain) où les clients viennent retirer leurs commandes près de chez eux, c’est un carton à tel point qu’une série de nouveaux casiers devraient voir le jour dans un autre village. Ce sujet est présent dans l’esprit de beaucoup d’édiles dans des communes de taille moyenne, dossier à suivre sur le Valenciennois très prochainement.

Je sais que la commune peut compter sur L’Atelier 23 pour relayer des initiatives solidaires“, Aymeric Robin

Chemin faisant, cette remise de label s’est dirigée sur la Grand Place de Raismes où l’Atelier 23 est la Pâtisserie artisanale de la commune avec à sa tête M. et Mme Lescieux. « Mes parents étaient déjà là depuis 1961. Je suis revenu à la maison », commente Frédéric Lescieux après une formation chez Yanka à Lille, puis une longue dualité entre deux pâtisseries à Valenciennes et Raismes. Cette entreprise compte 2 salariés et 3 apprentis avec l’apparition d’un nouveau phénomène depuis 3 à 4 ans. « Ce sont les reconversions des personnes entre 35 et 45 ans qui changent complètement de filière. Pour autant, nous sommes satisfaits des nouvelles mesures financières d’accompagnement pour l’embauche d’apprentis depuis septembre 2020 », poursuit Frédéric Lescieux.

M. et Mme Lescieux

En présence du député de la 20ème circonscription, Fabien Roussel, le maire de Raismes, et Président de la Porte du Hainaut, souligne : « Je sais que la commune peut toujours compter sur l’Atelier 23 pour relayer des initiatives solidaires ou autres manifestations au service du public. Ensuite, les élus de la Porte du Hainaut sont également ravis de découvrir (en avant première) les bûches de fin d’année de l’association « Les Pâtissiers du Hainaut ». Nous espérons que cette coutume, impossible en 2020, revienne en 2021 ».

Espérons que la requalifiaction du Centre-Ville de Raismes sera un booster pour l’attractivité du commerce de proximité, une Grand Place en Or… !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu