1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Denain) La desserte de l’A2 opérationnelle en mars 2022
AccueilDenaisis

(Denain) La desserte de l’A2 opérationnelle en mars 2022

Malgré la crise sanitaire, les chantiers structurants avancent sans faiblir sur le Valenciennois. La desserte de l’autoroute A2 fait partie de ces dossiers historiques dont l’émergence génère presque une impatience palpable. C’est pourquoi, Le Président de la Porte du Hainaut, agglo porteuse de ce projet, et les édiles des communes concernées étaient à ce rendez-vous symbolique de cette inauguration du chantier (en cours) des travaux de la desserte entre la ZAC des Pierres Blanches à Denain et l’autoroute A2.

Aymeric Robin : « Les Pierres Blanches symbolise notre caractère de résilience »

L’année 2020 fut particulièrement complexe dans l’avancée des Grands chantiers, mais pour autant « il fallait anticipé une sortie de cette crise sanitaire. Le site des Pierres Blanches (Ex Usinor), qui a connu la grandeur, mais également des blessures, symbolise notre caractère de résilience », commente Aymeric Robin, le Président de la Porte du Hainaut.

Pour sa part, Anne-Lise Dufour, maire de Demain et vice-présidente du développement économique ne cache pas sa joie de voir (enfin) une concrétisation. « Cela fait 40 ans que tout le monde nous dit que ce raccordement est impossible. Certes, directement non, mais une desserte de raccordement, oui ! C’est grâce à la venue d’Emmanuel Macron, Ministre, dans le Valenciennois où j’au pu lui soumettre ce projet. Ensuite, tout s’est enclenché avec le Ministère des Transports, etc. ».

Sur 2 km, une voie routière est en cours de réalisation. Elle va traverser Escaudain au détour d’un rond-point stratégique pour la commune, puis venir raccorder la Zone d’Activités Economiques des Pierres Blanches (pleine). « Ce site possède également 200 mères de quai bord à canal, et nous projetons 200 mètres supplémentaires dans l’optique du futur Canal Seine Nord Europe », commente Aymeric Robin.

Ensuite, ce site voué au développement économique bénéficie du fret fluvial, de la soirée ferrée réhabilitée menant jusqu’à la gage de triage de Somain, et bientôt de la voie routière. « Cette desserte va permettre de relier, bien sûr les Pierres Blanches, les Six Mariannes à Escaudain, mais va également permettre de donner un élan au Parc des Soufflantes », poursuit Aymeric Robin.

« avec un respect du prix, du délai, et de la qualité », Nadia Ez-Zafir

La Porte du Hainaut est le donneur d’ordre, et principal financer aux cotés de l’Etat (2 millions d’euros), la Région des Hauts-de-France (1 million d’euros) pour un coût global de 7,9 € millions d’euros. « Cela va fixer également l’emploi sur notre territoire », ajoute Anne-Lise Dufour. Outre le maire d’Escaudain, Bruno Saligot, Salvatore Castiglione était présent afin de représenter le Conseil régional des Hauts-de-France.

Nadia Ez-Zafir pour Artelia

Pour mener à bien ce projet dans les meilleurs délais, l’entreprise ARTELIA fut choisi comme Maître d’Oeuvre. Elle va de fait piloter des entreprises comme Eiffage et Jean Lefebvre, en même temps sur ce chantier, pour aller au plus vite. « Outre la desserte de 2 km semblant être simple au premier abord, nous créons une entrée et une sortie, mais nous supprimons en même temps une entrée et une sortie existante. Ce chantier comprend aussi la construction d’un giratoire surélevé. Ensuite, ce type de chantier est extrêmement surveillé par l’Etat (il a la compétence autoroute). Ce projet se déroulera avec, je l’espère, un respect du prix, du délai, et de la qualité. Nous espérons que la desserte soit opérationnelle en 2022 », commente Nadia Ez-Zafir, la responsable du pôle aménagement durable chez Artelia.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu