1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Basket) Les Hennuyères en manque de jus face à Charnay (65-75)
AccueilAmandinois

(Basket) Les Hennuyères en manque de jus face à Charnay (65-75)

Les joueuses de Fabrice Fernandes ont enregistré deux victoires consécutives : à domicile dimanche dernier face à Basket Landes et à l’extérieur à Landerneau mercredi. Samedi elles affrontaient, salle Maurice Hugot, l’équipe de Charnay, un concurrent direct qui occupe la 10ième place. Elles ne sont pas parvenues pas à enchaîner une troisième victoire la faute à la fatigue et les bobos. La bande à Dubié jouera sa place en Ligue Féminine le 14 avril face à Nantes.

34% d’adresse

Lithard et Slonjsak lancent bien les Hennuyères (5-0). Epoupa et les siennes ne se laissent pas intimider et prennent les commandes (8-17, 9’). La défense hennuyère est débordée tantôt par le pivot Pierre-Louis qui se promène dans la raquette tantôt par l’arrière Simmons qui sanctionne à trois points. Slonjsak réussit trois paniers à trois points consécutifs et ramènent les Hennuyères dans la course (23-25, 13’). Pour stopper cette série, l’entraîneur de Charnay demande un temps mort. Raté Lithard égalise (25-25). Les deux équipes se rendent coup pour coup et rejoignent les vestiaires sur le score de 38 à 38.
Le troisième quart-temps est assez haché : défense, fautes, lancers-francs. Charnay finit mieux ce quart et prend une légère avance (53-58, 30’). Quel visage les Hennuyères vont montrer dans le money time ? Un visage combatif (57-58 puis 59-60) puis un visage peu efficace (59-64). Bailey, déjà en délicatesse avec son genou, se tord la cheville alors qu’il reste un peu moins de six minutes à jouer. Strappée par le kiné, elle revient sur le terrain. Lithard entretient l’espoir (63-66, 37’). Les choix offensifs suivants ne sont pas payants : air ball de bailey et tir raté de Gustavsson. Charnay prend deux rebonds successifs et fait tourner le chrono. Charnay place un 7-0 dans les deux dernières minutes (65-68 puis 65-75) alors que les Hennuyères ratent cinq lancers…

« Nous manquons un peu de jus »

L’entraîneur hennuyer Fabrice Fernandes fait un constat « enchaîner trois matchs en six jours c’est compliqué, nous manquons un peu de jus. Contrairement aux matchs contre Basket Landes et Landerneau, nous n’avons pas de rythme et donc nous avons eu un manque d’adresse. Nous avons loupé des tirs faciles. Charnay restera devant nous et est maintenu. Il va falloir être fort dans dix jours face à Nantes ».

La meneuse Aminata Konaté explique que « l’équipe est fatiguée, nous avons toutes des pépins, Briana (Day) l’épaule, Alexia (Dubié), Jasmine (Bailey)…la fraîcheur physique a fait la différence. Charnay n’a joué que deux matchs en six jours, nous trois. La fatigue entraîne un manque de lucidité, nous repartons dans nos travers aux lancers francs. Nous avons dix jours pour souffler et préparer le match capital face à Nantes ».

L’entraineur de Charnay Matthieu Chauvet, assis, cravate dans la main prononce ces mots, « je réalise que nous sommes maintenus, nous allons pouvoir relâcher la pression. Les filles ont respecté le plan du match. Elles ont eu un très bon état d’esprit, elles étaient confiantes, elles ont joué sans s’affoler, elles ont eu le maîtrise du rebond et de la défense, chacune a apporté quelque chose. Il y a eu des hauts et des bas, nous assurons la victoire même si elle a été compliquée…ouf, merci et félicitations ».

Saint-Amand Hainaut Basket – Charnay : 65- 75 (12-20, 26-18, 15-20, 12-17).

SAHB : Gustavson 2, Bailey 10, Koné 12, Slonjsak 15, Lithard 11 puis Konaté 4, Day 11, Armant O, Ewodo 0.

Charnay : Epoupa 15, Ruef 0, Amukamara 6, Pierre-Louis 18, Lezin 3 puis Simmons 17, Chabrier 2, Macquet 6, Mavambou 8.

Anne Seigner

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu