1. Accueil
  2. Accueil
  3. Un comité de soutien citoyen sur le canton de Valenciennes-Saint-Saulve
AccueilValenciennois

Un comité de soutien citoyen sur le canton de Valenciennes-Saint-Saulve

On connaît les comités de soutien adossés à une liste aux municipales, mais nous sommes peu habitués à des initiatives quasi instantanées sur les réseaux sociaux en faveur d’un ou d’une candidate. En l’occurrence, un Groupe public sur Facebook s’est constitué très rapidement la semaine dernière en soutien à la candidature de Geneviève Mannarino et Yves Dusart, les sortants dans le canton de Valenciennes-Saint-Saulve.

Réactions en chaîne sur le Canton de Valenciennes-Saint-Saulve

Contexte sanitaire oblige, la conférence de presse avec quelques représentants de ce Groupe Facebook de 347 personnes (au 27 avril 2021) était en mode présentiel, mais également distanciel.

Stéphanie Jacquet, la Présidente de l’Association de portée nationale TDAH (Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) dont le siège est sur le Valenciennois, est venue témoigner sur sa réalité de terrain. « 80% des personnes ne sont pas diagnostiqués en France, nous avons un retard phénoménal par rapport à des pays comme le Canada. Sur le plan international, il est convenu qu’en France, nous avons 5% de la population souffrant d’un trouble TDAH dont 3% d’adultes », précise la présidente de l’association.

Qui dit combat pour la reconnaissance d’une pathologie historiquement ignorée dans les pays latins sous-entend un besoin de relais politique de terrain. « J’ai pu rentrer en contact facilement avec Geneviève Mannarino qui a une écoute humaine et professionnelle, un engagement sans calcul. Le citoyen lambda a du mal à croire dans la politique. D’ailleurs, je n’y connais rien ».

Par l’intermédiaire de la vice-présidente au Conseil départemental, Stéphanie Jacquet a pu obtenir un rendez-vous à l’Elysée dans le cadre des Tables rondes sur le handicap. « Plus récemment, j’ai fait une demande pour des Bureaux/vélos pour des enfants hyperactifs, j’ai obtenu 1800 € auprès du Conseil départemental…, et ils ont fait près de 600 km à ce jour. Evidemment, pour un rendez-vous national, je m’étais adressée à Valérie Létard à plusieurs reprises. Je n’ai jamais obtenu de réponses », ajoute-t-elle.

Ensuite, Slimane Baghdadia, commente son contact avec Yves Dusart : « J’ai toujours eu une écoute par Cécile Gallez, j’ai connu Yves Dusart quant il était adjoint aux sports. Je suis enseignant de Karaté, et j’ai eu également la même écoute avec lui qu’avec Cécile Gallez. De plus, j’ai une nièce en situation de handicap, je sais qu’il travaille énormément pour sa vice-présidence du Conseil départemental et pour sa ville ».

Depuis 4 ans sur Saint-Saulve et avant cela 4 ans sur Valenciennes, Céline Thillou est Directrice de Recherche au sein de l’Université de Mons (Belgique). « Je suis totalement apolitique, mais l’ONU a déclaré 17 objectifs dans le développement durable, la France travaille sur 6 enjeux. Dans ce cadre, le Département joue un rôle considérable sur ces thématiques ». Elle ajoute l’importance d’un relais efficace… « le bilan de Geneviève Mannarino et Yves Dusart est très positif. Ensuite, compte tenu de leurs mandats en cours, je doute que Laurent Degallaix et Valérie Létard dégagent le temps nécessaire pour ses fonctions ! Je me repose uniquement sur des faits ».

Chemin faisant au sein de ce collectif, Audrey M. a un cabinet de Psycho/Praticienne sur Saint-Saulve. Elle évoque les sorties dans la presse locale du binôme Laurent Degallaix et Valérie Létard : « Je suis très triste des propos tenus. Il faut rester dignes et humbles. Je pense que l’on a dépassé les limites. Le terme « Intérimaire » est honteux. Geneviève Mannarino et Yves Dusart sont très disponibles, très impliqués dans leurs vices-présidences. Ils ne sont pas là par hasard ! ».

Enfin Marie-France Quenoi, résidente sur Vieux-Condé, explique sa carrière où son métier l’a conduit à rentrer en contact avec la vice-présidente en charge du handicap. « J’ai travaillé 50 ans de travail dans le médico-social au sein d’une structure d’hébergement pour les personnes en situation de handicap (hors Valenciennois). A ce titre, je me suis rapprochée de Mme Mannarino pour résoudre des problèmes de terrain. J’ai rapidement obtenu des réponses. Bien sûr, elle n’a pas résolu tous mes problèmes, mais quand vous n’êtes rien, seule face à la lourdeur administrative, vous vous raccrochez à une écoute ». Par ailleurs, elle précise que « j’ai demandé un rendez-vous, un contact, via des proches de Valérie Létard que je connais très bien. Je n’ai jamais obtenu de réponses. Laurent Degallaix et Valérie Létard sont des opportunistes. Nous sommes dans la politique politicienne ! », assène Marie-France Quenoi.

Décidément, le Canton de Valenciennes-Saint-Saulve n’est pas un long fleuve tranquille pour les stars déclarés de la politique locale. Le Groupe de Soutien dont sont issus ces 5 témoignages est : Soutien citoyen-G.Mannarino et Y.Dusart-Départementales 2021.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu