1. Accueil
  2. Accueil
  3. Fabien Roussel : « Pas seulement une campagne présidentielle »
AccueilTerritoire

Fabien Roussel : « Pas seulement une campagne présidentielle »

Ce week-end chargé d’histoire a validé la candidature officielle de Fabien Roussel portant la voix du Parti Communiste Français sur la ligne de départ présidentielle. Le Secrétaire Général du PCF, député de la 20ème circonscription dans le Valenciennois, veut incarner une candidature sociale au plus près du terrain dans une campagne où les sujets de fonds seront, parfois, ailleurs !! (Visuel Fabien Roussel à l’occasion d’une distribution de colis alimentaire et d’hygiène aux étudiants de l’UPHF sur le Valenciennois).

Fabien Roussel : « Non, nous ne sommes pas dans de la Politique politicienne »

Tout d’abord, la forme de cette désignation n’est pas anodine. « Nous avons rassemblé 30 000 votants pendant une pandémie, ce n’est pas rien. Si je m’attendais à ce résultat, je suis agréablement surpris par la participation au sein des sections militantes sur tous les territoires de France. Ce n’était pas un vote à distance », indique Fabien Roussel.

Désigné sur un score sans appel de 82%, le PCF n’a pas hésité sur une candidature du Parti à la prochaine campagne présidentielle. L’heure n’est pas, au niveau national tout au moins, au calcul d’appareil politique. « Ce score traduit une très forte combativité, un chiffre à la hauteur de la colère qui existe sur le terrain, chez les travailleurs, dans les hôpitaux publics, dans les usines, voire chez les restaurateurs. C’est l’expression d’un sentiment et le désir d’un autre projet de société », poursuit Fabien Roussel.

Derrière cette candidature, une ligne programmatique est déjà sur les rails « une hausse des salaires, la fin des délocalisations de notre industrie, le soutien aux services publics, et le revenu étudiant. La jeunesse sera fortement associée à cette campagne présidentielle. Ce n’est pas seulement une campagne présidentielle, nous voulons imprimer des idées dans cette campagne nationale », ajoute le secrétaire général du PCF.

Notons que le choix d’une campagne tournée vers une jeunesse en souffrance durant cette pandémie est fondamental sachant que le glissement de terrain vers d’autres pensées politiques est une réalité. Ensuite, capter l’attention des primo-votants va constituer un atout majeur pour tous les partis politiques, car ils sont des légions à ne plus regarder LA politique avec le même prisme, une fracture de génération se creuse jour après jour avec les actifs de demain.

« Deux élections différentes », Fabien Roussel

Bien sûr, cette candidature amène le sujet d’une union politique plus collégiale, celle d’une gauche écologique comme dans les Hauts-de-France. Fabien Roussel contextualise le sujet politique : « Ce sont deux élections différentes avec des enjeux lourds. Au niveau de la Présidentielle, c’est un choix de société, notre position dans l’Europe ; de l’autre, ce sont plus des enjeux locaux ».

Il rappelle également une certaine réalité politique : « Pour le coup, Emmanuel Macron a promis d’être le président des riches, il a tenu sa parole avec la fin de l’ISF, des taxes sur les dividendes… ! ».

A toute idée d’une candidature stratégique avant une réunion à gauche…, il réfute complètement cet augure. « Non, nous ne sommes pas dans la Politique politicienne. Cette candidature à la vocation d’aller au bout. Nous voulons imposer des idées dans cette campagne présidentielle ».

Aujourd’hui, la date est également pétri de symboles, le candidat rappelle une histoire politique « on fête le 10 mai 1981. Oui, grâce au poids de Georges Marchais, nous avons obtenu la 5ème semaine de congés payés, la retraite à 60 ans, les nationalisations de certaines industries, voire de certaines banques… ».

Bien sûr, le PCF vise à rassembler tous les citoyens en phase avec ses idées, mais également toute formation politique : « Nous accueillons tout mouvement politique voulant se joindre à nous. Très rapidement, je vais m’attacher à constituer mon comité de campagne… », le coup politique est parti !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu