1. Accueil
  2. Accueil
  3. Marly s’engage dans la promotion de l’Europe
AccueilValenciennois

Marly s’engage dans la promotion de l’Europe

Pour une Française, un Français, que représente l’Europe en 2021 ? Voilà une question fondamentale afin de reprendre le fil de cette histoire commune, chargée d’une paix assurant notre sécurité collective, de compétences européennes parfois méconnues, mais également d’un temps politique long souvent incompris. Tout cela mérite de la pédagogie à tous les niveaux, notamment à l’échelon le plus proche du citoyen, la commune. C’est pourquoi, la ville de Marly a signé ce dimanche 09 mai, jour de la Fête de l’Europe, la charte d’engagement pour le label « Ville Européenne ».

Jean-Noël Verfaillie : « Il faut travailler cette pédagogie européenne à notre échelon »

Face au poids médiatique de la sortie de cette crise sanitaire, des événements dramatiques pour les forces de l’Ordre, la Fête de l’Europe passe un peu sous silence même sur un territoire transfrontalier, rompu au partage avec nos voisins d’outre Quiévrain, comme si passer une frontière sans s’arrêter était administrativement simple hors contexte sanitaire du moment évidemment.

Non, le 09 mai n’est pas un jour comme les autres sur notre calendrier. En effet, c’est la « Fête de l’Europe » célébrant l’anniversaire du 09 mai 1950 et le discours de Robert Schuman proposant la mise en commun Franco-Allemande d’une production du charbon et de l’acier. Seulement 5 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, c’est monstrueusement audacieux à l’époque. Aujourd’hui, le citoyen européen peine à voir les avantages et les progrès de cette Union Européenne devant assurément modifier son modus opérandi. Et comme souvent, l’échelon le plus proche des administrés se révèle un formidable vecteur de compréhension d’une Europe plus inclusive.

Avant l’introduction sur la thématique du jour, le maire de Mary, ex attaché parlementaire de Dominique Riquet, député européen, mais également membre du Comité européen des régions où il représente l’échelon départemental, a voulu faire un point de situation européenne. « Cette crise sanitaire a validé un Plan Européen de Relance, jamais fait auparavant malgré des résistances comme celle de l’Allemagne. Pour autant, à l’échelle du temps, la mise en route est toujours longue en Europe. On voit la différence avec un système fédéral intégré aux USA. Jo Biden fait voter (dans les 100 jours suivant de son investiture) son plan de Relance, et ils sont prêts ! », explique le maire de Marly. Rappelons que sur les 100 millions du Plan de Relance national, 40% sont financés par l’Europe (fonds débloqués en 2021 à ce stade).

La résultante est évidente, lorsque l’urgence de l’intervention prévaut « c’est le retour des chefs d’Etats, des égoïsme nationaux, et plus d’une politique commune », poursuit-il.

« Faire vivre l’Union Européenne à l’échelon local », Jeunes Européens France

Déjà osé parler d’Europe pendant une campagne présidentielle fut assez téméraire par le Président actuel Emmanuel Macron, mais aujourd’hui la crise sanitaire a mis en lumière des failles collectives traduisant un besoin urgent de se réinventer. Pour autant, nous n’oublions pas l’apport d’une paix depuis des décennies après deux guerres mondiales, la boucherie humaine, la barbarie, et le bruit des bottes… ! « Le Gouvernement essaye de faire de la pédagogie sur le sujet. Le Secrétaire d’Etat aux affaires européennes est d’ailleurs venu sur Condé-sur-l’Escaut afin de fêter les 70 ans de la CECA, première structure juridique validant une coopération européenne https://www.va-infos.fr/2021/04/19/clement-beaune-leurope-telle-quelle-devrait-etre-1-2/) », commente le maire de Marly.

Sur Marly, des membres de l’association des « Jeunes Européens France » étaient présents pour cette signature symbolique. « Nous sommes 30 000 jeunes avec cette idée commune, promouvoir l’Europe. C’est le début d’une collaboration avec la ville de Marly. Notre objectif est de faire vivre l’Union Européenne à l’échelon local. Ce label veut promouvoir des projets transfrontaliers, et vous connaissez cela, la citoyenneté, et la culture. J’espère que nous reviendrons pour poser une plaque- Marly Ville Européenne- », déclare une représentante de l’association. En effet, cette signature est le premier stade d’engagement avec un niveau d’implication assez simple, puis vous pouvez cranter vers des thématiques plus inclusives afin de favoriser la compréhension de l’Union Européenne.

Sur le terrain local, Aurore Fareneau, conseillère municipale déléguée aux affaires européennes à Marly explique les premières démarches pédagogiques. « Nous avons lancé deux expositions sur l’Europe, une dans le hall de l’hôtel de ville et dans la salle des fêtes. Elles seront visibles jusqu’au 12 mai. La ville de Marly travaille également sur un projet « Erasmus ». Ensuite, nous organiserons des manifestations sur la thématique de l’Europe, et notamment le 09 mai », commente Aurore Fareneau. Bien sûr, cette année sanitaire a limité au strict minimum la célébration sur le Valenciennois.

« pas seulement un carrefour européen… géographique », Jean-Noël Verfaillie

Sur Marly, le premier magistrat veut s’investir sur « la pédagogie, notamment dans les écoles, la découverte d’autres cultures voisines, travailler sur notre capacité à sortir de l’entre-soi national. Nous ne sommes pas seulement un carrefour européen… géographique, nous pouvons l’être au niveau culturel ! J’espère développer les jumelages sur Marly, il existe actuellement un jumelage avec une ville polonaise, mais pas actif depuis 10 ans », conclut Jean-Noël Verfaillie.

Rendez-vous plus festif est pris le 09 mai 2022… !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu