1. Accueil
  2. Accueil
  3. Clientèle, pluie, bonne humeur, et contrôle bienveillant !
AccueilTerritoire

Clientèle, pluie, bonne humeur, et contrôle bienveillant !

Pour ce D- Day, la météo n’était pas au rendez-vous, mais les clients ont bravé cet empêchement relatif en venant sur les terrasses et dans les commerces réouverts. A cette occasion, le Sous-Préfet de Valenciennes, le Commissaire divisionnaire, le Directeur de la Police Municipale, et les forces associées sont venus à la rencontre des professionnels pour échanger, vérifier le respect des jauges, conseiller, et prendre la température du terrain (visuel Marc Debreyne et le Sous-Préfet de Valenciennes).

« Trop content d’être là même sous la pluie », un client… heureux !

Après le 3 mai et une fin de confinement, la deuxième étape du retour à une certaine normalité s’est traduite concrètement ce mercredi 19 mai avec la réouverture des terrasses des restaurants, des cafés et des bars, des commerces, des lieux culturels, voire des cinémas avec un couvre-feu repoussé à 21 heures sans oublier les rassemblements passant de 6 à 10 personnes (hors manifestation revendicative) ! « C’est un jour important cette nouvelle séquence avant celle du 09 juin et du 30 juin. Aujourd’hui, nous allons à la rencontre des professionnels afin de connaître les premiers retours de cette 1ère journée, voire les difficultés vis à vis du protocole sanitaire », commente le Sous-Préfet de Valenciennes.

Terrasse du “Boston Compagny”

Chemin faisant, les forces de Police et de l’Etat de proximité ont d’abord poussé la porte d’une enseigne historique, le Café de Paris sur la Place d’Armes, repris par une figure incontournable de la profession Marc Debreyne. « J’ai offert une crêpe à tous les clients du jour. Sur ma terrasse couverte, nous avons installé des tables de maximum 4 places », commente Marc Debreyne… visiblement satisfait de cette première journée !

Toujours sur ce linéaire, la visite se prolonge dans les magasins d’habillement dont chacun connaît les difficultés, notamment les indépendants. Ensuite, une rencontre avec les responsables d’un autre établissement reconnu, le Boston Compagny, avec une terrasse copieusement remplie tout en respectant 50% de la capacité totale de l’espace extérieur. 

Terrasse intérieure de l’établissement “Drink” rue de Paris (face église Saint Géry)

Ensuite, direction vers la Place Saint-Nicolas où nous pénétrons (Rue de Paris) au sein du nouveau rendez-vous de la restauration, le Drink. A l’arrière de cette pâtisserie, de ce salon de thé, de cette brasserie, vous avez une terrasse intérieure dans un cadre magnifique. « Je suis ouvert depuis 3 semaines. J’ai 25 places disponibles en terrasse, mais j’aurais pu remplir 80 réservations aujourd’hui. Cela augure bien du prochain 09 juin », explique le patron. Une table de clients chez « Drink » s’exclame « trop content d’être là même sous la pluie ».

Enfin, ce contrôle bienveillant pousse les autorités à visiter le Bar St-Nicolas et son exploitant Christophe Robitail depuis 2016. « J’ai ouvert mon établissement dès 9H du matin où j’ai vu les premiers clients pour un café. Ce midi, j’ai pu passer un service entre les gouttes. Les clients sont venus. C’était important de renouer avec les clients même à perte », explique le professionnel. Dans son rôle de président de l’UMIH du Grand Hainaut, il précise  : « Il est difficile d’évaluer les choix d’ouverture ou pas des professionnels. Les aides de l’Etat sont encore en vigueur au mois de mai. Chacun évalue son intérêt à réouvrir, car tous les établissements n’ont pas de terrasses. Certains vont attendre le 09 juin prochain », ajoute-t-il. Rappelons que le 09 juin prochain, les terrasses pourront réouvrir à 100 % de leur capacité et les espaces intérieurs à 50%, et enfin toute jauge disparaît chez ces professionnels le 30 juin.

« Je constate une grande satisfaction des professionnels, les clients sont là malgré la météo. C’est une ouverture dans le respect des jauges sanitaires ce qui est indispensable afin de ne pas revenir à des mesures contraignantes », conclut Michel Chpilevsky.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu