1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Canton Valenciennes) Marion Peretti : « Ils ont dépassé la limite de la démocratie »
AccueilValenciennois

(Canton Valenciennes) Marion Peretti : « Ils ont dépassé la limite de la démocratie »

Le canton de Valenciennes/Saint-Saulve s’est chargé de l’animation de cette élection départementale sur le Valenciennois. En effet, l’arrivée du binôme Valérie Létard et Laurent Degallaix contre les sortants, de la même majorité politique, Geneviève Mannarino et Yves Dusart continue de choquer à tous les niveaux.

Marion Peretti : « Ces propos sont méprisants à l’égard des votants »

Après cette annonce publique, subodorée en coulisses, d’une candidature du maire de Valenciennes, Président de Valenciennes Métropole, et de Valérie Létard, vice-présidente au Sénat, Marion Peretti a pris un temps de réflexion, car « je pensais qu’à un moment donné, ils vont se rendre compte de l’énormité, finalement non ! Si des personnes informées politiquement et indépendantes comme moi n’ont pas le courage de parler, qui parlera ?». Effectivement, les coulisses sont chauffées à blanc, mais le silence politique reste assourdissant… à ce stade !

Ensuite, la publication dans la Presse (Article de la Voix du Nord) d’un commentaire qualifiant « d’intérimaires » le binôme sortant a explosé les lignes de la politique locale. « Comment donner envie aux électrices et aux électeurs d’aller voter ? Ils vont dégouter les électrices et électeurs. Je fus très choquée par ces propos, j’ai contacté immédiatement Geneviève Mannarino que je connais bien. Je connais moins Yves Dusart, mais je leur apporte mon soutien total », commente l’ex élue ville de Valenciennes sur la liste majoritaire 2014/2020.

Toujours dans cette interview, le sous-entendu d’une main mise sur le canton est assez lunaire. « Ces propos sont méprisants à l’égard des votants », poursuit Marion Peretti.

Très engagée également auprès de Valérie Létard pendant une période, Marion Peretti peut se targuer de bien connaître ces deux élus. C’est pourquoi, elle s’exprime sans concession « je n’ai jamais su rester silencieuse quand les vieilles méthodes que j’exècre pointent le bout de leur nez et éloignent encore les jeunes générations des urnes ».

Ensuite, elle affiche une ligne politique qu’elle défend. « Je suis au parti radical et je suis très attachée à la démocratie. Ce n’est pas cela la démocratie. Là, ils ont dépassé la limite de la démocratie ! Je suis contre le cumul des mandats. Quand je vois les postes qu’ils occupent déjà tous les deux comme Président de Valenciennes Métropole et Vice-présidente du Sénat ». Assurément, ces fonctions sont… un peu chronophage !

« Cesser de faire parler les absents », Marion Peretti

Comme elle connaît le monde politique et l’ombre tutélaire de Jean-Louis Borloo sur le Valenciennois, elle n’hésite pas à tacler là où ça fait mal : « de grâce, cesser de faire parler les absents. Jean-Louis Borloo n’a jamais cumulé les mandats, a toujours été légitimiste, respectueux des élus et des électeurs, et n’aurait jamais favorisé la désunion comme vous le faites aujourd’hui ».

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu