1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Canton Marly) Franck Agah, après l’étonnement, le rassemblement !
AccueilPays de CondéValenciennois

(Canton Marly) Franck Agah, après l’étonnement, le rassemblement !

Sur le canton de Marly, le candidat putatif (titulaire) était plutôt Franck Agah du côté de l’Union de la Gauche à telle enseigne que c’était un point de friction au Conseil municipal de Vieux-Condé. Force est de constater que ce ne fut pas le cas, Franck Agah s’explique sur ce fait politique, sa surprise, son soutien au binôme en lice sur le Canton de Marly, mais également son engagement sur le canton d’Anzin.

Franck Agah : « A titre personnel, j’appelle à voter massivement pour les candidat.e.s (de gauche) sur le canton de Marly »

Sous les couleurs du PCF sur la ville de Vieux-Condé, Franck Agah a livré une joute très serrée contre David Bustin à l’occasion de la dernière élection municipale. Soutenu par le Parti Socialiste et les forces de gauche, le leader du PCF sur cette commune a perdu tout en réalisant un score très imposant.

Après cette élection du second tour, il avait formulé un recours en toute légitimité contre l’élection locale du 28 juin 2020. « Oui, j’ai eu une réunion avec des membres d’EELV et du PCF local, puis avec des membres de la France Insoumise et du PCF local. A savoir que le comité local (PCF) m’avait sollicité pour cette candidature sur ce canton. Pour autant, rien n’était arrêté à la sortie de ces réunions, et j’ai appris avec surprise la désignation d’un autre binôme de gauche sur ce canton. Cette désignation est intervenue trop tôt pour moi, j’étais encore sur le timing du recours communal (et débouté) », commente Franck Agah.

Pour la petite histoire, le titulaire en lice pour l’Union de la Gauche sur le canton de Marly, Julien Czapski, n’est pas un inconnu pour Franck Agah « c’est le parrain de ma fille ! ».

Pour autant, passé ce fait politique, le leader PCF sur Vieux-Condé n’a pas choisi la dissidence en se présentant contre ce quatuor. Non, il indique que c’est « le choix de la raison.  A titre personnel, j’appelle à voter massivement pour les candidat.e.s (de gauche) sur le canton de Marly »

Néanmoins, il apporte son avis sur le paysage politique sur ce canton de Marly. « je trouve très investie Béatrice Descamps, mais par contre Jean-Noël Verfaillie n’est pas du tout présent sur le terrain ». Concernant le Rassemblement National en lice également, Franck Agah ne lâche rien « je me bats depuis toujours contre ces idées populistes nauséabondes ».

« Je suis très engagé sur le canton d’Anzin », Franck Agah

Franck Agah n’a pas choisi de s’engager sur le terrain dans le canton de Marly, mais par contre sur le canton d’Anzin. « Je m’investis sur le canton d’Anzin. Pierre-Michel Bernard (maire d’Anzin) a des valeurs de gauche dans sa commune, mais également comme 1er VP au sein de Valenciennes Métropole. Michelle Gréaume m’a beaucoup soutenu pour ma candidature à Vieux-Condé. Valérie Fornies est une collègue de travail, Directrice d’un centre social, et Nacim Bardi s’est battu pour donner un nouveau souffle à Ascoval », explique l’élu de l’opposition à Vieux-Condé.

Concernant le mode opératoire de cette élection, Franck Agah constate un découpage cantonal en 2015 « que nous subissons depuis. Je reste nostalgique d’un canton du Pays de Condé ».

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu