1. Accueil
  2. Accueil
  3. (USTTV) L’après-Covid rimera t’il avec fidélisation des licenciés ?
AccueilValenciennois

(USTTV) L’après-Covid rimera t’il avec fidélisation des licenciés ?

La saison 2020-2021 est particulière pour tous les clubs. Une courte reprise des compétitions en septembre et octobre suivie d’une interminable coupure liée à la situation sanitaire. Ce mercredi 9 juin est le jour, tant attendu, de la reprise. Oui les salles de sport ouvrent. L’Union Sportive de Tennis de Table de Valenciennes est prête à retrouver ses licenciés. Comment le Président Georges Gauthier, un entraîneur en formation William Merlin et un joueur Julien Boulet ont-ils vécu cette période d’inactivité ?

Le Président Georges Gauthier

Sans contact avec les licenciés, il a avec le comité directeur fait le maximum pour communiquer sur les messageries et réseaux sociaux « les informations dès que nous en avions ».
Il a également monté des dossiers pour avoir des aides, « nous sommes allés chercher des fonds de solidarité mis en place en 2020 pour les structures associatives. Aujourd’hui je tire toutes les ficelles, s’il y en a une je la tire. Financièrement nous avons assuré. Encore merci à Valenciennes Métropole qui a maintenu sa subvention en 2020 à hauteur de celle de 2019, merci aussi au Conseil général. La subvention municipale a baissé ».

Georges Gauthier est désormais dans l’expectative, « j’attends de voir le retour des licenciés, je vais prendre conscience de leur fidélisation. Cette saison est comparable à un DVD tantôt lecture tantôt pause puis à nouveau lecture…Au départ les joueurs sont motivés pour jouer puis la saison est stoppée, le risque c’est que les joueurs disent on arrête on en a marre, ils se posent beaucoup de question. Vont-ils lâcher parce qu’ils n’ont plus envie de jouer ? J’ose espérer que nous n’aurons pas trop de départs chez nous. Deux ou trois joueurs je comprendrai, si c’est une vingtaine je me serai trompé…Il n’y a pas de départ majeur pour l’instant, la fin des annonces est au 30 juin ».

En raison d’une saison avortée, toutes les équipes restent au même niveau, il n’y a pas de montée ni de descente.
Qui de la saison 2021-2022 ? Les créneaux salle Fort-Minique sont du mardi au vendredi de 17h à 21h. « Nous allons essayer d’ouvrir plus en juillet et en août pour s’entraîner physiquement et techniquement. Les licenciés de la saison 2020-2021 n’auront pas de cotisation à payer pour la saison prochaine ». Le Président a revu les chiffres, il y avait 119 licences validés en octobre 2019 dont 27% moins de 15 ans. En juin 2020 il y avait 152 licenciés dont 29% moins de 15 ans. Et en septembre 2021 ? « En tant que dirigeant de club, la hantise est de voir les clubs ne pas se relever face à d’autres sports où la fédération donne une impulsion plus forte pour éviter que les jeunes partent. Je redoute aussi l’avenir des “petits” clubs. J’espère qu’il y aura encore des adversaires locaux proches pour les jeunes sinon quels seront nos adversaires ? Il va falloir aller plus loin pour jouer. Les parents sont d’accord pour que leur jeune aille à Condé, Marly ou Hergnies, ils sont de retour vers 14h. S’il faut jouer dans le Cambrésis, l’Avesnois ou le Douaisis, c’est partir plus loin, rentrer plus tard les parents seront-ils d’accord ? ».

L’entraîneur en formation William Merlin

Le joueur valenciennois de l’équipe 2 a débuté le tennis de table en 2003 et a rejoint l’USTTV en 2006. «  Je donnais un coup de main bénévolement au club, ça me plaisait d’être tuteur. J’ai obtenu le diplôme d’animateur de club et je me suis investi au sein du comité directeur. Je donnais de mon temps. En parallèle j’essayais d’être instituteur ». Le club lui propose de suivre une formation DEJEPS. « J’étais partant, j’avais l’idée en tête. Enseigner ma passion c’est juste parfait. Ici c’est ma deuxième famille ». Le président intervient pour souligner que la décision du comité directeur au sujet de cette formation était unanime.

A 29 ans, William Merlin a hâte de mettre en pratique ce qu’il apprend au CREPS de Wattignies depuis septembre 2020. « Cette période sans sport a été longue et un peu frustrante. Je pensais aux jeunes, la pratique du sport est essentielle ». William Merlin entraîne aux côtés de Kévin Lefebvre « avec qui le fonctionnement est bon ».
Ses souhaits pour la prochaine saison : « pratiquer le tennis de table dans des conditions normales, développer le groupe jeunes et reprendre les compétitions pour défendre nos couleurs. Beaucoup de jeunes arrivent à maturité ».

Le joueur Julien Boulet

A 15 ans, il n’a pas fait preuve de timidité au moment de parler de sa discipline, au contraire il a été volubile et sincère. Julien Boulet a découvert le tennis de table il y a six ans et évolue à l’USTT Valenciennes depuis trois ans. Il fait partie du groupe apprentissage jeune niveau départemental. « J’ai joué deux matchs puis tout s’est arrêté. J’ai senti un vide, ça me manquait d’être ici, il y a une bonne ambiance, je suis content quand je suis ici au club. J’avais du mal à faire du sport moi-même. Au niveau moral je me sens mieux. Revenir ici ça fait du bien, re-bouger aussi. L’USTTV c’est un bon club, ici je suis à ma place. Je suis content de retrouver les copains. Pratiquer le tennis de table c’est indispensable ! Que ferais-je sans sport ? »

Anne Seigner

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu