1. Accueil
  2. Accueil
  3. Beuvrages, 8 contrats PEC voire plus… !
AccueilValenciennois

Beuvrages, 8 contrats PEC voire plus… !

La relance de l’emploi pour tous passe par l’embauche massive des jeunes. Pour arriver à bonne fin, la formation est fondamentale d’où l’opération coup de poing des services de l’ETAT sur le contrat PEC au sein des collectivités locales et territoriales. Beuvrages a entendu cet appel avec le recrutement de 8 personnes bénéficiaires d’un contrat PEC depuis le 01 juillet 2021.

Ali BenYahia : « L’ambition première du PEC est un tremplin pour l’emploi durable »

Si vous avez dans le secteur marchand le dispositif de « l’emploi franc jeune », une personne âgée de moins de 26 ans peut bénéficier également, dans le secteur non marchand, d’un emploi au sein d’une collectivité publique, voire dans le tissu associatif grâce au contrat PEC (Parcours Emploi Compétences)

Le tuteur à gauche, 2 bénéficiaires d’un PEC et le maire de Beuvrages

Au niveau national, le dispositif largement diffusé « 1 jeune, 1 solution » se décline à travers différentes initiatives. Celle mise en exergue depuis le début de l’année est le PEC (Parcours Emploi Compétences). En effet, les collectivités locales ont parfaitement fléché ce dispositif avantageux pour un jeune, mais également à travers un co-financement de l’Etat pouvant atteindre 80% pour un jeune issu d’un QPV (Quartier Prioritaire de la Ville), voire un pourcentage inférieur de co-financement pour un candidat d’un autre secteur, mais très significatif tout de même.

Le baromètre des embauches se vérifie à la lecture des Conseils municipaux où depuis quelques semaines le PEC est la délibération incontournable d’une commune responsable. « La République, c’est l’Etat, la Région, le Département, mais surtout les communes », souligne le Sous-Préfet de Valenciennes.

« J’ai contacté tous les maires de l’arrondissement », Michel Michel Chpilevsky

Sous-Préfet de Valenciennes remet un contrat PEC

Fort de ce dispositif, le Valenciennois dispose « d’une enveloppe de plus de 1 000 contrats PEC. Certains sont pourvus, mais il faut que nous montions en puissance sur ce dispositif. A ce titre,  j’ai contacté tous les maires de l’arrondissement. Je remercie le maire de Beuvrages pour avoir répondu à mon appel. Ce qui est important également, c’est l’état d’esprit partenarial de l’opération », commente le Sous-Préfet de Valenciennes.

L’édile de Beuvrages, Ali BenYahia, a parfaitement enregistré cet objectif. « Nous le savons, cette période de crise sanitaire a particulièrement touché la jeunesse. Nous voulons aider les jeunes à trouver un emploi. C’est pourquoi, nous recrutons 8 contrats PECS (pour 12 mois), mais nous pourrons peut-être abonder jusqu’à 4 à 5 de plus. Ensuite, nous visons la pérennité des emplois. Je rappelle que les 3/4 des emplois aidés au sein de la commune (tout dispositif confondu) sont devenus pérennes.  L’ambition première du PEC est un tremplin pour l’emploi durable », explique le maire.

A cet effet, un job dating dédié fut mis en place afin de recruter les futurs bénéficiaires. « Les partenaires, les recruteurs, et les recrutés étaient sur le même site, le même jour. Trente personnes sont venus, en peu de temps, pour cette journée », explique le DGS.

A la suite de cette journée, 8 personnes avec un contrat PEC ont été embauchés au sein de cette collectivité locale, 2 au CCAS, 2 au pôle jeunesse, 4 au CTM, 7 avec un contrat à 21H, et un PEC à 35 heures.

« une étape professionnelle », David Megherbi

L’autre point central de ce dispositif est l’accompagnement de la collectivité. Chaque bénéficiaire sera accompagné d’un tuteur de formation « où nous formerons certains aux métiers du bâtiment particulièrement en tension. Ensuite, 4 (sur 8) des personnes recrutées passeront leur permis de conduire, la mairie mettra les moyens », poursuit le maire de Beuvrages.

Nous l’avons compris, cette signature dépend de l’engagement de tous les partenaires, ils sont indissociables à ce dispositif comme le service public de l’emploi, en l’occurrence Pôle Emploi, mais également la Mission locale des Jeunes du Valenciennois. David Megherbi, le nouveau Directeur du Pôle Emploi d’Anzin, était présent à cette signature symbolique « le PEC est une étape professionnelle avec une montée en compétences, il faut trouver votre place dans le monde de l’emploi ».

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu